Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Opération de déminage exceptionnelle ce mardi en rade de Brest

-
Par , France Bleu Breizh Izel, France Bleu

Un engin explosif de près d'une tonne doit être neutralisé ce mardi en rade de Brest. La mine allemande datant de la Seconde Guerre mondiale sera relevée puis remorquée du port de commerce jusqu'au milieu de la rade pour être détruite. L'onde de détonation pourrait être ressentie par les riverains.

Plusieurs périmètres de sécurité ont été instaurés pour le 15 septembre entre 15h30 et 20h30.
Plusieurs périmètres de sécurité ont été instaurés pour le 15 septembre entre 15h30 et 20h30. - SHOM

C'est la plus grosse munition jamais neutralisée en rade de Brest depuis 1945. Une mine marine allemande découverte dans le port de commerce le 24 août dernier va exploser ce mardi au beau milieu de la rade. L'engin pèse 970 kg pour 815 kilogrammes d'explosifs équivalent TNT. En mauvais état, il ne peut ni être désamorcé ni être déplacé sur une grande distance d'après les experts, qui ont donc préconisé un contre-minage.

Peu d'impact sur la faune

La préfecture maritime de l'Atlantique indique qu'il fallait rapidement neutraliser cette bombe, qui "fait peser une menace sur les usagers du port de commerce et au-delà, sur les habitants et bâtiments des quartiers alentours". Pour limiter l’impact sur la faune, les mammifères marins seront chassés de la zone par des mesures d'effarouchement.

La Sécurité civile sera chargée de relever puis de remorquer l'engin en rade de Brest. Le groupe des plongeurs-démineurs (GPD) Atlantique prendra ensuite le relais pour convoyer la munition jusque dans la zone d'opération et la faire sauter. La propagation de l'onde de détonation pourrait être ressentie à plusieurs kilomètres à la ronde.

Interdit d'approcher

Le préfet du Finistère et le Préfet maritime de l'Atlantique ont pris une série de mesures pour assurer la sécurité au cours de l'opération.

Au port de commerce de Brest, toute activité sera prohibée dans un rayon de 360 mètres entre 14h et 18h. Ce périmètre sera évacué, et la circulation comme la navigation y seront interdites. Une surveillance sera mise en place.

En mer, toute activité nautique (voile, kayak, plongée, baignade, etc.) sera interdite dans tout le nord de la rade entre 14h30 et 20h30.

Ce secteur sera interdit à toute activité humaine de 14h30 à 20h30.
Ce secteur sera interdit à toute activité humaine de 14h30 à 20h30. - SHOM

Les activités seront également réglementées entre 14h30 et 20h30 dans deux périmètres distincts. "Les navires de plaisance à moteur et de pêche seront interdits dans un rayon de 720 mètres autour de la mine durant son déplacement et son contre-minage." Quant aux navires de commerce, ils devront "respecter un rayon de sécurité de 1.500 mètres autour de la mine durant son déplacement et son contre-minage."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess