Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Opération séduction d'un village de la Creuse pour attirer de nouveaux habitants

-
Par , France Bleu Creuse, France Bleu

La Creuse est un bel endroit pour passer des vacances, mais on peut aussi venir y vivre et travailler ! Dans le nord du département, des habitants de la Cellette veulent prouver qu'on peut trouver son bonheur à la campagne

Sylvain Gengo, 28 ans, graphiste a quitté Lyon pour la Creuse.. avec bonheur
Sylvain Gengo, 28 ans, graphiste a quitté Lyon pour la Creuse.. avec bonheur © Radio France - Olivier Estran

Creuse, France

"J'ai quitté Lyon pour la Creuse. J'en avais assez de la ville et des bouchons. Je suis venu ici pour me ressourcer, je me suis rendu compte que le cadre de vie est super. Ça fait un an et demi, et maintenant je cherche à acheter une maison." 

Sylvain Gengo a 28 ans. Ce graphiste et designer à posé ses valises à Boussac. Ce tournant de la vie, il en parle avec les yeux qui brillent . C'est un des témoins du 1er festival "Un jour et plus en Creuse"

A La Cellette, dans le nord du département, a quelques kilomètres de Genouillac, 60 bénévoles ont a cœur de prouver qu'il fait bon vivre ici. Ils ont  monté des stands avec des annonces immobilières, des offres d'emplois et des associations en tous genres pour tordre le cou aux mauvais clichés.

_"Non à 28 ans, on ne s'ennuie pas en Creuse_, sourit Sylvain, on se fait très vite des connaissances, l'accueil est sympathique , et puis il y a des concerts , des festivals tout au long de l'année" ajoute le jeune homme qui attend avec impatience la tenue au mois d’août de Check In Party

Quant au boulot, oui il y'en a assure ce graphiste qui travaille aussi bien pour des PME locales et que pour des marques nationales. "Je me suis rendu compte qu'il y'avait un marché, j'encourage tous ceux qui peuvent travailler depuis chez eux à venir s'installer à la campagne. _Ma devise c'est "Depuis Boussac et pour le monde_" conclut-il en riant.

Sylvain 28 ans nous explique son coup de coeur

"Dans le batiment il y'a du travail" Tom et Zoé sont charpentiers à Tercillat - Radio France
"Dans le batiment il y'a du travail" Tom et Zoé sont charpentiers à Tercillat © Radio France - Olivier Estran

Un super accueil 

" Pourquoi on est restés ? parce qu'on a eu un super accueil ! et ça, ça ne se trouve pas partout. La mairie, les associations, les voisins.. tout le monde était ravi d'accueillir des jeunes. C'est fantastique !" Zoé aussi affiche un grand sourire. Elle vient de Poitiers, Tom son compagnon est de Bourgogne, mais c'est ici qu'ils ont décidé de s'installer. "C'est à la fois un hasard et un coup de coeur. L'immobilier ici est accessible"

Tous deux sont charpentiers à Tercillat, leur société a été crée il y'a deux ans et tout roule "Dans le bâtiment on trouve du travail" ajoute Tom qui débite une impressionnante poutre de châtaigner à la hache. "On utilise aussi bien les outils traditionnels que des techniques modernes, et comme il y'a beaucoup de rénovations dans les maisons, il y'a de la demande !"  

On a eu un super-accueil, Zoé creusoise de fraîche date

La Creuse, ce sera sans doute le projet de vie de Catherine, Gilles et Patrick. Ils ont entre 46 et 60 ans et arrivent tous 3 de la Haute-Savoie. Avec un de leurs amis de l'Indre, ils veulent créer des logements partagés entre jeunes et moins jeunes . "Des locations  petits prix, environ 200 euros le mois" explique Gilles qui revendique un mode de vie basé sur la "bienveillance".

"On vient d'Annecy, c'est un endroit magnifique, mais beaucoup trop peuplé. Ici on respire , il n'y a pas de tensions. On a déjà visité différents endroits , et on espère signer l'achat d'un bâtiment d'ici un an"

Tous ces témoignages donnent le sourire aux organisateurs de cette journée. Ils promettent de renouveler chaque année leur festival pour décider tous ceux qui hésitent encore à venir s'installer dans le département.

Bien à rebours des idées reçues, La Creuse compte chaque année plus d'arrivées que de départs, mais cela ne compense pas encore l'érosion démographique dans ce territoire le plus âgé de France. Il faudra donc encore et encore des nouveaux arrivants pour faire vivre les villages et les communes de ce joli département. Alors comme on dit ici :"Chabatz d'entrar.." (Finissez d'entrer..)

Choix de la station

France Bleu