Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Violences communautaires à Dijon

Opération séduction de la police dans le quartier des Grésilles à Dijon

-
Par , France Bleu Bourgogne

Un peu plus d'un mois après les violences qui ont secoué ce quartier de Dijon, la police investit la place centrale. Elle présente les différentes facettes de ses métiers a travers des ateliers sportifs et ludiques. Les plus petits sont ravis. Les plus grands, pour l'instant, restent absents

Les enfants ravis d'enfiler la tenue d'intervention
Les enfants ravis d'enfiler la tenue d'intervention © Radio France - Olivier Estran

Un peu plus d'un mois après les violences qui ont mis ce quartier de Dijon sous le feux des projecteurs nationaux, la place centrale des Grésilles a des airs de kermesse. En t-shirt bleu ou bien en uniforme avec calot sur la tête, des policiers  proposent des animations sportives pour découvrir les facettes de leur métier. On y trouve des ateliers de self-défense, de secourisme, mur d'escalade, mini-motos ou parcours sportifs avec tenue de CRS sur le dos. 

"Oui c'est vraiment bien" commente Bilel, "là j'ai appris à me dégager si quelqu'un m'attrape par le col", explique le jeune garçon qui sort d' une leçon avec la police municipale. "Moi , j'ai bien aimé le secourisme, j'apprends des choses complète Sofiane, et on peut discuter avec la police, on fait de la moto avec eux, on apprend à se défendre, c'est génial."

"On voit une autre facette des policiers, ils aident les enfants, c'est bien assure Malek, venue en grande-sœur suivre son petit frère. Les policiers, on ose pas toujours leur parler, ça dépend, ils ne sont pas tous pareils, mais là ils sont bien , ils sont à l'écoute des gens, ils parlent. on dit souvent que les policiers sont méchants, qu'ils font des bavures, alors qu'en vrai non ,ils sont gentils."

Un atelier de mini-motos pour apprendre l'anticipation et la prudence
Un atelier de mini-motos pour apprendre l'anticipation et la prudence © Radio France - Olivier Estran

L'opération de la Police vue par les plus jeunes

L'opération s'appelle "Raid Aventure", elle est menée par des policiers venus de toute la France, qui assurent ces ateliers sur leur temps de congés. "On sillonne la France explique Alex, qui est gardien de la paix en Seine-Saint Denis, la semaine dernière, on était à Cavaillon et on a bien réussi a discuter avec les jeunes adultes. On a eu un vrai dialogue."

Les plus grands encore absents ?

Pour cette première après-midi aux Grésilles, il y a surtout des familles et des enfants. Les grands adolescents, les jeunes adultes sont absents du paysage. "On espère bien qu'ils vont venir, assure Jean-Claude Dunand, le patron des policiers de Dijon, en attendant notre présence ici est forte en symbole, et on espère bien que les plus petits vont garder une image positive des forces de l'ordre. C'est une étape."

Le mur d'escalade pour tester sa dextérité plait beaucoup aux petits
Le mur d'escalade pour tester sa dextérité plait beaucoup aux petits © Radio France - Olivier Estran

Casque jusqu'au menton et plastron qui lui tombe presque aux genoux, Djibril 7 ans et demi affiche un large sourire. Il vient d'enfiler une tenue d'intervention et s'apprête à se lancer dans un parcours de Gymkhana matraque en mousse en main. "C'est lourd et pas facile" reconnait-il.  Alex, le policier de Seine-Saint -Denis  le rassure, l'encourage, et au bout du compte, le bambin confesse que Oui, il aimerait bien enfiler un jour cet uniforme pour de vrai. "Travaille bien à l'école, et on te retrouve comme collègue ! " lance Alex en souriant.  

Djibril aux cotés de son frère Younès se verrait bien policier plus tard
Djibril aux cotés de son frère Younès se verrait bien policier plus tard © Radio France - Olivier Estran

Djibril enfile la tenue !

Deuxième et dernière session de découverte  ce mercredi après midi de 13H à 18H dans le centre des Grésilles. C'est bien sur gratuit. La même opération séduction aura lieu le 10 et 11 août à Chenôve.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess