Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Oradour-sur-Glane : 75 ans après le massacre se pose la question de la conservation des ruines

-
Par , France Bleu Limousin, France Bleu

Oradour-sur-Glane s’apprête à commémorer le 75e anniversaire du massacre de 642 villageois par la division SS Das Reich. C'était le 10 juin 1944. Mais le village martyr est confronté aujourd'hui à un défi : comment continuer à préserver l'ensemble des ruines où le temps a fait son oeuvre.

L'église du village martyr d'Oradour-sur-Glane va faire l'objet de travaux d'ici 2021
L'église du village martyr d'Oradour-sur-Glane va faire l'objet de travaux d'ici 2021 © Radio France - Rémi Brancato

Oradour-sur-Glane, France

"Oradour-sur-Glane est un symbole très fort et je sais que l'état comme il l'a toujours fait continuera à faire un effort spécifique pour Oradour" Par ces propos le maire de la commune Philippe Lacroix se montre confiant mais il sait aussi que depuis 75 ans le temps a fait son oeuvre et que les ruines ont subi les intempéries et au fil du temps les façades ont perdu de la hauteur explique le maire d'Oradour qui est aussi conscient que conserver la totalité du village en l'état est compliqué. Et l'un des points essentiels pour lui "c'est de consolider les façades pour éviter qu'elles ne s'effondrent".

Il faut assurer la préservation des ruines sans les dénaturer

Le village martyr d'Oradour-sur-Glane est classé monument historique et c'est donc l'Etat qui finance les travaux via la DRAC (direction régionale des affaires culturelles). Laetitia Morellet l'architecte des bâtiments de France travaille sur la consolidation des ruines d'Oradour mais ce n'est pas simple car il faut restaurer sans dénaturer le site explique t-elle. "Il ne s'agit pas de remettre à neuf mais préserver l'expression de ce qui s'est passé sur les lieux, les traces de feu... et donc doser les interventions dans un souci de recueillement" .

Des travaux dans l'église du village martyr d'Oradour d'ici 2021

Au fil des années le village martyr a fait l'objet de nombreux travaux notamment pour sécuriser les lieux. "Selon les travaux de réparation à réaliser nous consacrons en moyenne chaque année entre 60 et 260 millions d'euros pour l'entretien du village martyr" explique encore l'architecte des bâtiments de France. Mais les plus gros chantiers sont consacrés à la conservation des lieux de mémoire les plus symboliques : l'école, les granges et bien sûr l'église où ont péri dans les flammes les femmes et les enfants. L'église où des fissures sont apparues va donc faire l'objet de travaux de consolidation d'ici 2021. Le coût de ce chantier est estimé à 400 000 euros.