Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Orange vise presque 100 % de couverture 4G d'ici la fin de l'année en Normandie

-
Par , France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

L'opérateur mobile accélère le développement de la 4G dans la région. En parallèle, depuis l'an dernier les quatre opérateurs se sont engagés avec l'Etat à faire disparaître les zones blanches et améliorer l'accès au très haut débit dans toute la France.

L'une des dernières antennes installées à Hermanville-sur-mer par Orange en 2018.
L'une des dernières antennes installées à Hermanville-sur-mer par Orange en 2018. © Radio France - Marie-Jeanne Delepaul

Calvados, France

Bientôt tout le Calvados ou presque sera couvert par la 4G : c'est l'objectif en tout cas d'Orange. L'opérateur accélère le déploiement de la 4G dans le département. 99,9% des habitants seront couverts d'ici la fin de l'année, contre "99,8 % aujourd'hui" selon Marc Maouche, délégué régional d'Orange en Normandie.

Cela permettra d'avoir une meilleure qualité d'appel et de surfer plus vite et mieux sur internet selon Marc Maouche :"Avec la 3G, quand on regarde un match de foot, on voit bien les joueurs mais mal le ballon, avec la 4G et le très haut débit on voit le ballon dans toutes ses coutures."

Ce chiffre de 99,9% ne concerne cependant que la couverture à l'extérieur, dans la rue : "On a souvent des gens qui nous disent que la téléphonie ne passe pas à l'intérieur des maisons, remarque Marc Maouche. Il existe une astuce : activer la fonction appel wifi sur son téléphone, il suffit d'avoir une box internet."

Marc Maouche, délégué régional d'Orange en Normandie

Plus de zones blanches d'ici neuf ans ?

Début 2018, après de longues négociations, l'Etat a signé un accord historique avec les quatre principaux opérateurs de téléphonie mobile. Objectif de ce "New deal mobile" : en finir avec les "zones blanches", ces territoires privés d'Internet ou de réseaux mobiles de qualité, mais aussi améliorer globalement la couverture mobile sur tout le territoire.

Dans le Calvados, il y a deux zones blanches, deux priorités du gouvernement : Le Gast dans le bocage et Moulines au Sud de Caen. Normalement, les deux communes devraient être couvertes par la 4G d'ici 2020. 

L'objectif du New Deal c'est aussi d'en finir avec les zones grises, ces endroits où il n'y a qu'un seul opérateur par exemple et où ça capte mal.  La solution : accélérer le développement du très haut débit.  Bouygues, Orange, Free et SFR s'y sont engagés. Mais par où commencer ? Département par département, les préfectures pilotent des comités composés d'élus locaux et de parlementaires pour discuter des lieux les plus judicieux où implanter des antennes.

Dans le Calvados, l'arrêté n'a pas encore été pris, mais a priori, il y aura trois nouvelles antennes par an. La première pourrait être mise en service en 2021.

Un plan financé par les opérateurs

Ce New Deal piloté par l'Etat est financé entièrement par les opérateurs. Chaque opérateur devra fournir, uniquement à ses frais, 5000 installations supplémentaires. En échange, pendant dix ans, ils n'auront pas à payer l'Etat pour le renouvellement des droits de licences des fréquences, accordées vingt ans plus tôt. Un manque à gagner de plusieurs milliards d'euros selon Les Echos : les précédentes enchères avaient rapporté aux caisses de l'Etat 2,8 milliards en 2015. Mais le gouvernement préfère faire l'impasse sur cet argent pour inciter les opérateurs à investir pour aménager le territoire.

L'Arcep, une autorité indépendante, a été désignée comme le garant de cet accord. En parallèle, ces opérateurs continuent chacun de leur côté à investir. L'an dernier Orange a par exemple mis en service quatorze antennes, notamment à Hermanville, Epron et Mathieu.

Pour savoir si votre commune est bien couverte en téléphonie mobile et en internet, l'Arcep a mis en place une carte consultable ici. Les utilisateurs peuvent aussi informer des problèmes rencontrés via la plateforme de signalement j’alerte l’Arcep.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu