Société

Orléans : 250 motards en colère se mobilisent contre l'interdiction de circulation des motos dans les villes

Par Eric Normand, France Bleu Orléans samedi 10 octobre 2015 à 13:06

Rassemblement de motards en colère à Orléans
Rassemblement de motards en colère à Orléans © Radio France - Eric Normand

A l'appel de l'association des "motards en colère", 250 motards se sont rassemblés à Orléans devant le théâtre ce samedi matin. Ils ont pris la direction de Paris où est organisé une manifestation d'envergure. Tous dénoncent la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte.

La Fédération Française de Motocyclisme et la Fédération Française des Motards en colère_ ont appelé leurs adhérents à participer à un grand rassemblement samedi après-midi à Paris. Ils s'en prennent à la capitale qui vient d'annoncer son plan de lutte contre la pollution. En cas de pollution, Paris intègre les deux-roues motorisés à son dispositif de restriction de circulation au même titre que les voitures. Mais surtout ce qui  fait râler les motards : c'est l'interdiction des motos construites avant le 1er juin 2000 ... Soit des motos de 15 ans! Ces motos et scooters seront bannis de la capitale dès le 1er juillet de l'année prochaine. Alexandre Baillavoine, le représentant des "motards en colère" du Loiret craint que ce dispositif fasse tâche d'huile: "On ne sait pas ce qu'Orléans a décidé sur ce sujet là. On sait qu'il y a régulièrement des pics de pollution dans le Loiret et que la tangentielle est très encombrée dans l'agglomération orléanaise. On attend des réponses précises à nos interrogations. Est-ce que c'est vraiment l'idée de pollution qui dérange ou est-ce le motard en lui-même?"_

Les motards du Loiret très circonspects sur les mesures anti-pollution - Radio France
Les motards du Loiret très circonspects sur les mesures anti-pollution © Radio France - Eric Normand

Selon "les motards en colère", le gouvernement aurait aussi dans ses cartons le projet de limiter la durée de vie d'une moto. Les deux-roues pourraient ne plus dépasser 7 ans, les motards devraient en changer et donc en acheter une autre. Pour l'association, cette mesure serait de l'acharnement ! Jean Paul et Francis, de Trainou et Jargeau aiment les vieilles motos : "C'est une partie du patrimoine mécanique qui disparaîtrait!" 

"Ces mesures anti-pollution vont faire disparaître notre patrimoine mécanique"