Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

VIDÉO - Orléans : elles vont parcourir 250 kilomètres en canoë sur la Loire contre le cancer du sein

-
Par , France Bleu Orléans, France Bleu

Trente-deux femmes ont pris le départ de la deuxième édition du challenge United Ladies Loire ce jeudi à Orléans. Pendant quatre jours, les participantes vont pagayer sur la Loire, direction le Maine-et-Loire. Un défi humain et sportif contre le cancer du sein.

Juste avant le départ du raid United Ladies Loire
Juste avant le départ du raid United Ladies Loire © Radio France - Antoine Denéchère

Orléans, France

Elles vont parcourir 250 kilomètres en canoë sur la Loire d'Orléans aux Ponts-de-Cé, près d'Angers, en quatre jours. Trente-deux femmes ont quitté Orléans dans la matinée ce jeudi, dans le cadre du challenge United Ladies Loire

Organisé par une société d'Annecy, ce raid rassemble des femmes qui ont été atteintes par un cancer du sein et qui viennent de la France entière, et même cette année d'Irlande, de Belgique et d'Australie.  L'objectif :"se dépasser", explique Catherine, qui vient d'Annecy : "ça va permettre de reprendre confiance en soi, car après la maladie, des fois on doute un peu de ses capacités. Et puis on se retrouve entre nous, on ne se connaît pas forcément au départ et on sait qu'on va bien s'amuser !"

"Je préfère dire qu'on rame, pas qu'on pagaie, parce que ça prend tout son sens : on rame contre la maladie", explique Lydie, qui était déjà présente l'an dernier et est contente de retrouver Agnès, venue des Ardennes : "on rame ensemble pour toutes les femmes qui se sont battues et qui se battent encore, on leur envoie notre force et ça, ça nous porte !"

Se sentir vivantes !"

Pour Frédéric Truchet, chirurgien à Saumur et membre de l'organisation de ce raid contre le cancer du sein, "c'est une activité essentielle : la pratique physique assidue est un excellent moyen de prévention contre la récidive du cancer du sein." Le médecin explique que "c'est un défi humain et personnel : quand on vous annonce que vous êtes touchée par un cancer du sein, la vie s'arrête, le désespoir est profond, on ressent de la solitude et beaucoup de peur. Avec ce raid, on s'ouvre au monde et à l'autre qui rame avec vous et ces femmes se sentent vivantes !"

Frédéric Truchet, avant le départ du challenge United Ladies Loire, à Orléans, le 8 août 2019 - Radio France
Frédéric Truchet, avant le départ du challenge United Ladies Loire, à Orléans, le 8 août 2019 © Radio France - Antoine Denéchère

Notez que le raid se fait, cette année, sur des canoës classiques, et pas sur des Dragon Boats comme prévu initialement (des bateaux plus lourds et plus gros) car le niveau d'eau est trop bas dans le fleuve. Les trente-deux participantes doivent arriver près de Blois ce jeudi soir, puis près de Saumur vendredi, avant l'arrivée aux Ponts-de-Cé samedi. L'événement est co-organisé par une société d'Annecy, Dragon Boats Attitude (interview vidéo ci-dessous de Sylvain Munier) :

Étirements avant le départ sur le quai de LOire, à Orléans - Radio France
Étirements avant le départ sur le quai de LOire, à Orléans © Radio France - Antoine Denéchère
Catherine, Agnès et Lydie participent au challenge United Ladies Loire 2019 - Radio France
Catherine, Agnès et Lydie participent au challenge United Ladies Loire 2019 © Radio France - Antoine Denéchère