Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Orléans : la région Centre-Val de Loire demande l'expulsion des SDF qui campent devant l'Hôtel de Région

mardi 29 mai 2018 à 18:03 Par Aurore Richard, France Bleu Orléans et France Bleu

Des sans domicile fixe campent sous les arcades de l'Hôtel de Région, à Orléans, depuis plusieurs mois. La région Centre-Val de Loire demande désormais leur expulsion. Le tribunal administratif d'Orléans juge l'affaire, en référé, ce mercredi 30 mai.

Depuis quelques mois, ils sont désormais entre cinq et six sans domicile fixe sous les arcades de l'Hôtel de Région
Depuis quelques mois, ils sont désormais entre cinq et six sans domicile fixe sous les arcades de l'Hôtel de Région © Radio France - Aurore Richard

Orléans, France

Depuis quelques mois, ils sont cinq ou six sans domicile fixe à camper sous les arcades de l'Hôtel de Région, à Orléans. L'un d'eux est même là depuis plusieurs années. La région Centre-Val de Loire a demandé leur évacuation. L'affaire est donc traitée ce mercredi 30 mai, à 15 heures, en référé au tribunal administratif d'Orléans. 

La situation a évolué avec l'arrivée d'un nouveau groupe de personnes sans domicile fixe. " Ce groupe, globalement calme la journée, est rejoint le soir par de très nombreuses autres personnes, accompagnées de chiens. Les nuisances prennent donc de l'ampleur depuis les dernières semaines ", précise Antoine François, directeur de cabinet de François Bonneau, président de la région Centre-Val de Loire. 

Une procédure judiciaire est possible car les arcades relèvent du domaine privé

Cela a poussé la Région à agir mais aussi parce que, selon elle, sous les arcades, il y a une personne dont la situation physique et sanitaire se dégrade et qui doit être prise en charge rapidement par les services sociaux.  Une procédure judiciaire est possible car les arcades relèvent du domaine privé. Elle est en fait l'ultime recours après plusieurs échecs de la mairie. " La personne la plus en difficulté a refusé la main tendue par les services sociaux de la ville, y compris pour des solutions de logement", explique Antoine François.

Pour Yves Bodard, qui fait des maraudes en centre-ville depuis plusieurs années, chacun doit être libre de choisir où aller. "C'est parfois compliqué de trouver un hébergement qui accepte les animaux," explique-t-il. Selon lui, expulser ces personnes ne les aidera pas : "Elles vont aller 50 mètres, 100 mètres plus loin, on ne fait que déplacer le problème. Si elles investissent un lieu qui appartient au Conseil Général, il va aussi faire une action ? ", s'inquiète-t-il.

Ces personnes SDF vont aller 50 mètres, 100 mètres plus loin ", Yves Bodard, maraudeur

Il aurait préféré que la Région installe un campement digne pour ces personnes, avec des toilettes par exemple. Yves Bodard propose, quant à lui, la mise en place de mobil-homes au camping de Saint-Jean-de-la -Ruelle afin d'accueillir ces SDF.