Société

Orléans : les transports à la demande proposés par l'APADVOR pour les handicapés, c'est fini

Par Eric Normand, France Bleu Orléans lundi 21 septembre 2015 à 18:39

Transport d'handicapé (ilustration)
Transport d'handicapé (ilustration) © Max PPP - Stephane Mortagne

C'est un jour de tristesse pour l'APADVOR, l'association pour les aveugles et déficients visuels d'Orléans. L'association ferme ce mardi définitivement son service de transport à la demande. Le système avait été mis en place il y a 10 ans.

Il y a 10 ans, l'arrivée de ce système de transport à la demande pour les personnes handicapées était une vraie révolution. L'association pour les aveugles et déficients visuels d'Orléans, l'APADVOR, disposait de 4 mini-bus qu'utilisaient régulièrement 400 personnes handicapées ou malades d'Alzheimer sur l'agglomération. Avec 1 500 trajets par mois, le service de transport à la demande de l'APADVOR répondait à une réelle demande.

Depuis l'an passé, le conseil départemental du Loiret ne finance plus. Le service était essentiellement financé par les 150 000 euros versés chaque année par le Département du Loiret. En 2013, il a décidé de supprimer cette aide, estimant que cela ne relevait pas de sa compétence. Dans ces conditions, la fermeture de ce service était inéluctable. C'est la fin d'une aventure de 10 ans. Au passage, l'APADVOR a dû se séparer de 6 salariés, dont 4 chauffeurs.

Reportage François Guéroult

Le réseau TAO a bien un service spécifique de transport à la demande - le TPMR, transport de personnes à mobilité réduite, 22 000 voyages l'an passé - mais le service est saturé selon l'association. TAO rappelle que les deux lignes de tramway et que tous les bus sont quasiment tous accessibles aux personnes handicapées même si ce n'est pas encore le cas pour tous les points d'arrêt d'autobus.