Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Orléans : plus de 300 manifestants dans les rues ce samedi en soutien au peuple palestinien

-
Par , France Bleu Orléans

Elle n'était pas prévue, pas déclarée en Préfecture : une manifestation en soutien au peuple palestinien a eu lieu ce samedi après-midi dans les rues d'Orléans. Plus de 300 personnes y ont participé dont beaucoup de jeunes.

La manifestation est partie de la Place du Martroi
La manifestation est partie de la Place du Martroi © Radio France - Patricia Pourrez

On peut parler d'une certaine confusion ce samedi après midi, dans le centre ville d'Orléans. Alors que l'association France Palestine distribuait tranquillement des tracts, près de la Place d'Arc, en soutien au peuple palestinien, des dizaines de personnes se sont rassemblées spontanément Place du Martroi. Selon plusieurs sources, un appel avait été lancé sur Facebook par le collectif Free Palestine. En moins d'une heure, ce sont ainsi plus de 300 personnes qui se sont retrouvées sur la place centrale d'Orléans avec drapeaux et mégaphones.

Manifestants Place du Martroi
Manifestants Place du Martroi © Radio France - Patricia Pourrez

La cause palestinienne, elle est ancrée dans nos cœurs et dans nos corps

Après quelques prises de paroles, les manifestants ont décidé de partir défiler en centre ville : rue Jeanne d'Arc, hôtel de ville, rue de la Bretonnerie et rue de la République. Un défilé aux pas de charge avec des slogans comme " Solidarité avec la Palestine" ou " Israël Assassin". 

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

En tête de cortège, quelques manifestants plus âgés ont tenté d'organiser un service d'ordre. " On a tout fait pour que ça ne parte pas en vrille" explique Fikri, la quarantaine, " mais on avait besoin de se montrer et de montrer aux Orléanais qu'on est solidaires avec le peuple palestinien". A ses côtés, Badadrine, père de famille, explique que depuis quelques jours, il regarde en boucle les images venues du Proche Orient " Pour nous musulmans, la cause palestinienne, elle est ancrée dans nos cœurs et dans nos corps. On ne peut pas laisser nos frères se laisser bombarder et tuer sans rien dire". 

Suite de la manifestation près de la mairie d'Orléans
Suite de la manifestation près de la mairie d'Orléans © Radio France - Patricia Pourrez

Dans la foule, on croise également Malika et Fathia, deux sœurs, deux mères de famille, venues d'abord et surtout pour défendre la paix au Proche Orient. " Quand j'entends scander " Israël Assassin", je ne me tais " explique Malika, " parce que tous les Israéliens ne sont pas des assassins comme tous les musulmans ne sont pas des terroristes". 

Le cortège rue de la République à Orléans
Le cortège rue de la République à Orléans © Radio France - Patricia Pourrez

De retour Place du Martroi après le défilé en ville, les manifestants ont observé une minute de silence. Ils se donnent rendez -vous jeudi 20 mai, à 18 heures, Place du Martroi pour une nouvelle manifestation. Reste à savoir s'il elle sera déclarée en Préfecture cette fois ci et acceptée par les autorités. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess