Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

"On nous enfume" près de 200 "gilets jaunes" défilent à Orléans pour l'épisode 10 du mouvement

samedi 19 janvier 2019 à 22:14 Par Manon Derdevet, France Bleu Orléans

Les "gilets jaunes" loirétains s'étaient donné rendez-vous à Orléans pour le dixième samedi de mobilisation.

Les "gilets jaunes" ont défilé dans les rues d'Orléans ce samedi 19 janvier
Les "gilets jaunes" ont défilé dans les rues d'Orléans ce samedi 19 janvier © Radio France - Manon Derdevet

Orléans, France

Les Loirétains ont une nouvelle fois répondu présent au rendez-vous des "gilets jaunes". Comme depuis deux mois et demi, des manifestants en gilet fluo ont défilé dans les rues d'Orléans. 200 personnes se sont mobilisées pour cet épisode 10 de la mobilisation. Une mobilisation en baisse.

Les "gilets jaunes" sont partis de place d'Arc avant de s'installer sur les voies de tram devant la gare d'Orléans puis de déambuler dans les rues en passant par la place du Martroi notamment. Le trafic des voitures et des trams a été perturbé. 

"Macron fait son one man show" Florence, "gilet jaune"

Déterminés, ceux qui restent ne comptent en aucun cas abandonner le mouvement. Le "Grand débat" proposé par le gouvernement ne les séduit pas. 

"On nous enfume" dénonce Christiane. "Emmanuel Macron fait de la communication et prépare la campagne des élections européennes" juge-t-elle. "Il fait son one man show ! Il fait le tour des mairies alors qu'il les méprisait juste avant !" renchérit Florence. "Ce débat est stérile" conclut finalement son ami Jérôme.

Les "gilets jaunes" assurent qu'ils seront là samedi 26 janvier, et tous les autres ensuite.