Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Mondial 2018 de football

Le Loiret se prépare à vivre la finale de la Coupe du Monde !

dimanche 15 juillet 2018 à 0:10 Par Cyrille Ardaud, Louis Tellier et Adèle Bossard, France Bleu Orléans

Des maillots de supporters, des Marseillaises, des drapeaux et des visages maquillés. Le Loiret retient son souffle. Nous saurons ce soir si les Bleus remportent leur deuxième Coupe du Monde de leur histoire.

À Orléans, on voit la vie en Bleu depuis quelques jours !
À Orléans, on voit la vie en Bleu depuis quelques jours ! © Radio France - Cyrille Ardaud

Loiret, France

C'est le grand jour ! Ce dimanche après-midi, les Bleus vont entrer sur le terrain pour nous faire vibrer. La pression monte, c'est à 17 heures que le coup d'envoi sera donné pour cette finale de la Coupe du Monde face à la Croatie.

Plus que quelques heures d'attente avant la délivrance. Après un joli parcours, Hugo Lloris et ses coéquipiers vont-ils soulever ce trophée si prestigieux ? Y aura t-il une nouvelle étoile sur le maillot de l'équipe de France ? 

Une chose est sûre, il y aura énormément de monde devant la télévision. Selon la Fifa, les finales de Coupes du Monde sont les événements sportifs les plus suivis à travers la planète. Chacune réunissant environ 3 milliards de téléspectateurs. 

Pour regarder ce match dans le Loiret, plusieurs options s'offrent à vous. Des fans zones sont installées dans plusieurs villes, dont Orléans, Olivet, Gien, Pithiviers et beaucoup d'autres. Certaines personnes vont quant à elles décider de suivre la rencontre depuis leur domicile entre amis ou en famille, et enfin, d'autres vont préférer un bar ou un restaurant.

Des bars qui vont faire le plein

Car cette finale qui tombe un dimanche (jour où la plupart des établissements sont fermés à Orléans), c'est une aubaine. Pour Julien Prorovner, du bar Mc Ewan's dans la rue de Bourgogne : "On est sûr d'avoir du monde au moins pendant les deux heures du match. Le chiffre d'affaire peut-être multiplié par trois. Après si les Bleus gagnent la finale, ça risque d'être une très grosse soirée jusqu'au bout de la nuit. Pour l'occasion on a recruté trois agents de sécurité."

En cas de victoire, vous pourrez faire la fête jusqu'à tard dans la nuit. Plusieurs bars orléanais, dont le Mc Ewan's ont obtenu l'autorisation de fermer une heure plus tard que d'habitude. Cinq établissements sont concernés, ils sont tous rue de Bourgogne et rue de l'Empereur. La mairie accorde ce type de dérogation dix soirs dans l'année, sur demande. Pour cette finale, elle ne l'a accordé qu'aux bars qui respectent la charte de bonne conduite fixée par la municipalité, à savoir pas de gêne aux riverains et pas de problèmes récents avec la police. 

"On n'a aucune réservation, donc a décidé de rester fermé"

Pour la plupart des bars, cette finale devrait rapporter gros (et encore plus en cas de victoire). Mais d'autres se trouvent dans la situation opposée. Nabil Attar est le chef du restaurant syrien Narenj, rue de Bourgogne. Le dimanche est habituellement une journée où il y a beaucoup de clients : "Tout le monde va regarder le match, on n'a aucune réservation. Du coup on a décidé de rester fermé. Mais ce n'est pas grave, je vais pouvoir regarder le match avec mes enfants !" Nabil Attar prévoit d'ailleurs une victoire de la France 2-1 

2018, un nouveau 1998 ?

Une victoire de la France à la coupe du Monde : ça fait vingt ans que ce n'est pas arrivé. La dernière (et seule), c'était en 1998 face au Brésil (score : 3-0). 

Aujourd'hui, de nombreux jeunes n'ont pas connu où ne se souviennent pas de l'euphorie du 12 juillet 1998, dont leurs parents ont énormément parlé : "Tous les adultes nous disent que c'était magique. Que dans les rues c'était le bazar, tout le monde klaxonnait il y avait une super ambiance. Pendant une semaine tout le monde faisait la fête. On espère qu'en 2018 ce sera pareil" raconte une adolescente Orléanaise. 

"Ce n'est plus le même genre de foot qu'en 98. Mais avec l'équipe que l'on a cette année, on va forcément gagner. J'en suis sûr et certain !" poursuit un jeune homme.

Ils ont entre 14 et 20 ans et rêvent de leur "France 2018"

Une finale sous haute sécurité

Mais pour éviter que la bonne ambiance dégénère, l'après-midi sera sous haute sécurité partout en France. Au total, ce sont 110.000 forces de l'ordre qui sont mobilisées a indiqué vendredi le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb.  

Dans le Loiret, tous les effectifs disponibles ont été mobilisés : police nationale, police municipale, ou encore sentinelle. Il y aura aussi le renfort d'agents de sécurité privée et des agents de vidéosurveillance qui pourront verbaliser d'éventuelles dégradations là où les forces de l'ordre ne seront pas présentes. Les abords du Campo Santo seront particulièrement surveillés. La fan zone doit accueillir 6.000 personnes. Un dispositif de filtrage sera mis en place à l'entrée, avec fouilles des sacs et palpations de sécurité.  

"L'un des risques, c'est les quais de Loire"

La ville d'Orléans a par ailleurs prévu un dispositif "d'accompagnement de la population" qui voudrait fêter une éventuelle victoire. Fabienne Lewandowski est la directrice départementale de la sécurité publique du Loiret : "Les forces de sécurité sont là pour que les gens puissent faire la fête. Elles interviennent en présence de comportements à risque : des gens qui roulent vite, font des manœuvres dangereuses. L'autre risque c'est les quais de Loire. On va faire attention que les gens alcoolisés ne s'approchent pas trop."

La fan zone orléanaise pendant le quart de finale des Bleus contre l'Uruguay. - Radio France
La fan zone orléanaise pendant le quart de finale des Bleus contre l'Uruguay. © Radio France - Louis Tellier

La circulation sera aussi perturbée aux alentours de la fan zone. Interdiction de stationner dès 9 heures dans le quartier aux alentours du Campo Santo, puis interdiction de circuler dans les rues autour entre 13 heures et 21 heures.

Et si vous préférez rester à la maison, le match est aussi à écouter sur France Bleu et à suivre sur notre page Facebook !