Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Orléans : une quarantaine de personnes mobilisées contre la fin de la trêve hivernale

-
Par , France Bleu Orléans

Une quarantaine de personnes se sont mobilisées ce samedi après-midi contre la fin de la trêve hivernale. Dans le Loiret, les expulsions locatives sont en hausse : on en a compté 250 en 2018.

Dans le Loiret, il y a eu 250 expulsions locatives en 2018.
Dans le Loiret, il y a eu 250 expulsions locatives en 2018. © Radio France - Cyrille Ardaud

Orléans, France

Le retour de l'angoisse pour des milliers de Français. Après cinq mois de répit, les expulsions locatives pour impayés vont pouvoir reprendre à compter de ce lundi. C'est la fin de la trêve hivernale qui a débuté le 1er novembre 2018.

250 expulsions locatives en 2018 dans le Loiret

Dans le Loiret, les expulsions sont en hausse. On en a compté 250 en 2018 contre 171 l'année précédente. À l'échelle du pays, c'est une hausse de 46% en 10 ans selon l'association Abbé Pierre. Pour dire non à la fin de cette trêve, une quarantaine de personnes se sont mobilisées sur la Place d'Arc à Orléans, ce samedi après-midi. Jany Maufrais est la porte-parole d'Attac (Association pour la taxation des transactions financières et pour l'action citoyenne) dans le Loiret, et pour elle les solutions au problème du logement sont simples : "Nous on demande la fin de la baisse des APL, des logements sociaux pour tous, la réquisition des 6 000 logements vides sur Orléans. On souhaite que personne ne soit mis à la rue lundi, ni après, que les gens soient logés dans appartements dignes. Emmanuel Macron avait promis que plus personne ne dormirait dehors... Il y a toujours 140 000 SDF. Il y a 9 millions de pauvres en France alors qu'on est le sixième pays le plus riche au monde."

"On a peur de trouver plus de gens dans la rue."

De son côté, Denis Petitjean est maraudeur bénévole pour l'association la Main tendue à Orléans. Il fait ça depuis des années, et à chaque fin de trêve hivernale, il a la même crainte : "On a peur de trouver plus de gens dans la rue. Il y a plein de gens qui sont dans l'angoisse qui savent que le loyer n'a pas été payé. Il y a des gens qui ne savent pas à qui s'adresser, qui sont perdus dans le dédale des démarches."

Le rassemblement a un temps été rejoint par la soixantaine de gilets jaunes qui ont manifesté ce samedi après-midi à Orléans.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu