Société

A Orliac-de-Bar en Corrèze, il se bat contre l'installation des poubelles devant chez lui

Par Philippe Graziani, France Bleu Limousin samedi 31 décembre 2016 à 7:00

Le sapin et le père Noël sont réalisés avec les déchets trouvés dans les boubelles juste de l'autre côté de la route.
Le sapin et le père Noël sont réalisés avec les déchets trouvés dans les boubelles juste de l'autre côté de la route. © Radio France - Philippe Graziani

Michel Vimont à Orliac-de-Bar en Corrèze a devant chez lui des conteneurs à poubelles. Il demande qu'ils soient déplacés. Pour mener son combat, il a eu l'idée de réaliser un sapin de Noël et un père Noël avec des déchets qu'il a récupérés dans ces mêmes poubelles.

A Orliac-de-Bar, près de Tulle, on peut voir dans un jardin en passant en voiture une drôle de sapin de Noël et un père Noël. Tout a été réalisé avec des objets, bouteilles plastiques, vieilles poubelles, un vieux parasol que l'habitant de cette maison a trouvés dans les poubelles. Michel Vimont n'a pas eu à aller bien loin pour ça : elles sont devant chez lui. Il y a quelques mois deux bacs à sacs poubelles, un pour les bouteilles en verre, un pour les journaux et un pour les emballages ont été installés devant sa maison, de l'autre côté de la route départementale.

Un ramassage tous les 15 jours

"De mon salon, dans mon jardin voilà ce que j'ai maintenant" montre Michel Vimont. "Je vois des poubelles et des gens qui tous les jours n'arrêtent pas de venir y déposer leurs détritus". Et il n'y a pas que la vue qui est désagréable : "Quand il fait chaud ça sent mauvais. Voyez, les poubelles sont mal fermées, il y a des mouches, des asticots. Ce n'est pas très propre. Et le problème c'est que les bacs sont ramassés tous les 15 jours."

Une protestation du plus bel effet

Michel Vimont a adressé deux lettres à la mairie qui n'ont pas eu de réponse. D'où son idée de réaliser cette drôle d’œuvre tout en matériaux de récupération issus des poubelles qui le gênent tant. "Je me suis dit qu'il fallait que je réponde d'une manière humoristique mais tout de même correcte". Pour agrémenter sa composition il a glissé dans les bouteilles plastiques des petites lampes qu'il allume la nuit. "Les gens qui passent me disent que c'est du plus bel effet" dit Michel Vimont, lui même surpris par les réactions. La mairie a en tous cas saisi le message. Alain Chèze, le maire d'Orliac-de-Bar, assure que dès le début du mois de janvier avec le responsable de Tulle-Agglo, chargée de la collecte des déchets, ils vont réfléchir à une solution.