Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Ouragan Irma : deux pompiers bretons sur place à Haïti

vendredi 8 septembre 2017 à 6:00 Par Alexandre Frémont, France Bleu Armorique

L'ouragan Irma continue sa route et doit s'abattre sur Haïti ce vendredi. On s'attend à autant de dégâts que sur Saint-Martin ou sur Saint-Barth. Parmi les secours envoyés sur place, deux bretons s'envolent ce vendredi direction Haïti. Rencontre avec Damien Banquetel avant son départ.

Damien Blanquetel, pompiers à Rennes, se rend avec son équipe à Haïti, qui doit aussi subir des dégâts ce vendredi
Damien Blanquetel, pompiers à Rennes, se rend avec son équipe à Haïti, qui doit aussi subir des dégâts ce vendredi © Radio France - Alexandre Frémont

Rennes, France

Très calme, en train de préparer minutieusement son unique bagage, Damien Banquetel s'attend au pire sur place. Il regarde très souvent les infos ces derniers jours, pour se familiariser avec les paysages apocalyptiques qu'il verra sans doute à Haïti. Dans son sac, plus qu'une moitié à remplir. "Il me reste encore des produits lyophilisés à mettre dans mon sac et surtout du riz qui cuit en 5 minutes parce qu'on en trouve pas là-bas !" ironise-t-il.

Ce Rennais part avec une équipe de quatre personnes pour dix jours : un Vannetais, son chef de mission Julien Le Marec, un Bordelais et un Toulousain. Ces quatre-là ont déjà participé à des missions de sauvetages en zone sinistrée. Une fois arrivée sur place, son équipe a un objectif clairement défini. "On va axer notre action sur comment apporter de l'eau potable aux gens sur place", détaille Damien. "Le plus important c'est absolument de trouver un point d'eau et de fournir à la population une eau consommable", confie-t-il.

"On ne va pas faire des miracles"

Justement, à Saint Martin ou Saint Barth, l'eau potable commence déjà à manquer. Une denrée rare qui devient de plus en plus difficile à trouver. Bien-sûr, sur Haïti, le pompier breton ne se fait pas d'illusion. Une seule équipe de quatre personnes, ce n'est pas énorme, et ils ne vont pas faire des miracles. La population ne lui demande certainement pas de faire des miracles mais le fait de venir sur place est déjà une bonne chose.

Arrivée prévue ce vendredi soir

On l'a dit, c'est l'un des seuls bretons à pouvoir se rendre sur place. Malgré tout, Damien reste humble. Il tentera d'apporter son expérience sur place, selon lui, acquise dans différentes situations difficiles auxquelles il s'est déjà confronté.

La petite troupe est attendue ce vendredi soir sur l'île d'Haïti, à Port-au-Prince, avant de prendre la route le lendemain matin pour longer les côtes sinistrées et commencer à venir en aide à la population locale. Une population qui doit revivre un nouveau traumatisme, un an seulement après le passage de l'ouragan Matthew qui avait fait une centaine de morts.