Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Ouverture de la chasse en Gironde : "Nous sommes des écolos de terrain" assure Henri Sabarot

lundi 10 septembre 2018 à 10:38 Par Florence Pérusin, France Bleu Gironde

Le président de la plus importante fédération de France avec 42 000 chasseurs était l'invité de France Bleu Matin ce lundi. Il attend les premières mesures du nouveau ministre François de Rugy au tournant et assure que les chasseurs sont "des écolos de terrain".

Henri Sabarot, le président de la Fédération de Chasse de la Gironde
Henri Sabarot, le président de la Fédération de Chasse de la Gironde © Radio France - Aurélie Bambuck

Bordeaux, France

Dix jours après la démission de Nicolas Hulot, les 42 000 chasseurs de Gironde ont repris leurs fusils hier pour l'ouverture d'une nouvelle saison de chasse. Henri Sabarot, leur président, assure ne pas avoir d'à priori sur le nouveau ministre de l'Ecologie. Il estime que les chasseurs sont au même titre que les écologistes, "de fervents défenseurs de la nature".

Moins d'accidents mortels

Pour cette nouvelle saison, le président girondin assure que la sécurité reste une priorité permanente de ses équipes. La semaine dernière, l'Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage a publié son bilan annuel sur les accidents de chasse: 13 décès à déplorer sur l'année 2017, un chiffre en baisse par rapport à 2016. En revanche dans la quasi-totalité des cas, ces décès sont dûs à des manquements élémentaires aux règles de sécurité des chasseurs.

Un loisir comme un autre

A la pétition qui vient d’être lancée sur internet et qui demande à la chaîne Décathlon d'arrêter de commercialiser des articles de chasse, Henri Sabarot assure ne pas y prêter d'intérêt. "C'est comme si nous lancions nous une pétition pour demander aux marcheurs d'arrêter de venir en forêt quand nous chassons, cela n'a pas de sens". Cette pétition lancée vendredi dernier a déjà recueilli 65 000 signatures.