Santé – Sciences

Ouverture des huîtres : des blessures à ne pas prendre à la légère

Par Clément Lacaton, France Bleu La Rochelle samedi 24 décembre 2016 à 20:34

Image d'illustration.
Image d'illustration. © Maxppp - PHOTOPQR/CLAUDE PRIGENT

Prudence si vous ouvrez des huîtres en ce week-end de fêtes : quand le couteau dérape, la blessure peut entraîner des séquelles. Rencontre avec des spécialistes du service "La Rochelle assistance main", à clinique de l'Atlantique à Puilboreau.

Gare au couteau qui dérape... Ouvrir les huîtres est une tradition pour certains, un défi pour d'autres. Dans les deux cas, le risque zéro n'existe pas. Les blessures peuvent être graves et entraîner des séquelles.

"On est exposé à des bactéries très facilement"

Si vous vous coupez, mieux vaut consulter rapidement. A la clinique de l'Atlantique à Puilboreau, sur les murs du service "La Rochelle assistance main", des dessins nous rappellent que la main, c'est de la haute couture.

Dans le service "La Rochelle assistance main" de la clinique de l'Atlantique à Puilboreau. - Radio France
Dans le service "La Rochelle assistance main" de la clinique de l'Atlantique à Puilboreau. © Radio France - Clément Lacaton

Un couteau à huître qui s'y invite, comme un éléphant dans un magasin de porcelaine, peut avoir bien des conséquences, prévient Maguy Guinot, une des deux infirmières du service : "Avec les huîtres, on est exposé à des bactéries très facilement, et l'infection sur la plaie peut se propager sur toute la main, sur le doigt, sur le bras... Il ne faut pas paniquer trop vite non plus, mais il ne faut pas négliger les plaies surtout."

Des lésions au niveau des nerfs, des artères et des tendons peuvent entraîner des troubles avec des problèmes de raideur ou d'insensibilité des doigts."

D'où l'importance de bien désinfecter et de ne pas attendre des semaines avant de consulter, précise Emmanuel Vimont, chirurgien-orthopédiste spécialiste de la main : "Même si la plaie est toute petite, il peut y avoir des lésions, notamment au niveau de la paume de la main, avec des risques de lésions au niveau des nerfs, des artères et des tendons. Ces lésions, si elles ne sont pas traitées suffisamment tôt, peuvent entraîner des troubles avec des problèmes de raideur ou d'insensibilité des doigts. La consultation n'est pas à faire en urgence : on peut attendre le lendemain, ça ne pose aucun problème, mais il ne faut pas attendre un mois."

Maguy Guinot (infirmière), Emmanuel Vimont (chirurgien) et Olivier Le Borgne (directeur), au service "La Rochelle assistance main" de la clinique de l'Atlantique à Puilboreau. - Radio France
Maguy Guinot (infirmière), Emmanuel Vimont (chirurgien) et Olivier Le Borgne (directeur), au service "La Rochelle assistance main" de la clinique de l'Atlantique à Puilboreau. © Radio France - Clément Lacaton

De petits débris de coquille d'huître sous la peau peuvent également entraîner des inflammations. L'ouverture des huîtres, un défi à ne pas prendre à la légère en cette période de fêtes. Même si on est rôdé à l'exercice !

  • Infos pratiques :

"La Rochelle assistance main" - clinique de l'Atlantique à Puilboreau : ouvert en journée, du lundi au vendredi de 8h à 18h (tel : 05 46 00 40 18).

REPORTAGE CLEMENT LACATON/FRANCE BLEU LA ROCHELLE