Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ouverture des stations de ski à Noël : les élus réclament des précisions et une harmonisation européenne

-
Par , France Bleu Azur

Alors que le Président de la République avait enterré la possibilité d'ouvrir les stations de ski pour les vacances de Noël, le Premier ministre a rouvert le dialogue avec les professionnels de la montagne qui se battent pour obtenir gain de cause. Un nouveau point sera fait le 11 décembre.

Valberg - Front de Neige
Valberg - Front de Neige © Radio France

"Une ouverture pour Noël est encore possible, en fonction de la situation sanitaire" veut espérer le président du conseil départemental Charles-Ange Ginésy. "Lors de la réunion avec le Premier ministre ce lundi, j’ai demandé de pouvoir analyser quotidiennement la situation sanitaire qui tend à s’améliorer d’après les informations de la direction générale de la santé." Un nouveau point doit être fait le 11 décembre.

Le chef du gouvernement a toutefois exclu une ouverture différenciée des stations, département par département, en fonction des taux de contaminations ou des taux d'occupation des lits d'hôpitaux. Jean Castex prône l'union nationale pour une ouverture ou non des stations.  

"Des imprécisions et de l'incohérence"

L’annonce du Président de la République "a sonné comme un coup de massue" regrette le président du Conseil départemental qui souligne que "plus de 50% des vacanciers qui avaient réservé leur séjour se sont décommandés." Charles-Ange Ginésy demande "une clarification" : 

Charles-Ange Ginésy

Pour Charles-Ange Ginésy,  la décision de ne pas ouvrir pendant les vacances de Noël est "incohérente tant sur le plan sanitaire que sur l’harmonisation avec les autres pays européens. Je m’interroge lorsque je vois les files d’attente bondées dans les centres commerciaux et les transports en commun surchargés à l’heure où les stations ne peuvent pas ouvrir. Pour le président du Conseil départemental "il aurait dû y avoir une réflexion massif par massif".

Charles-Ange Ginésy

"Les réservations pour Noël sont en chute libre"

"Pour le moment le Premier ministre n'a pas tenu compte des revendications des élus et des représentants des domaines skiables. Nous avions pourtant proposé un protocole sanitaire strict dans les stations" rappelle Mylène Agnelli, maire d'Isola 2000 et vice-présidente de l'association des maires de station de montagne. Ce protocole prévoit le port du masque sur les remontées mécaniques, des tests en nombre pour les stations, des possibilités d'isoler les cas positifs, la désinfection des cabines, des perches (même si les skieurs portent des gants). La maire d'Isola 2000 fait par de l'inquiétude des commerçants, des professionnels de la station : 

Mylène Agnelli

Charles-Ange Ginésy attend que le gouvernement soit rassurant, avec des réponses claires, rapides, explicites. Il rappelle que 25% du chiffre d'affaire des stations de ski est réalisé pendant les vacances de Noël.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess