Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Ouvrir les fenêtres : la meilleure prévention contre le monoxyde de carbone

Un chauffage en mauvais état risque de dégager du monoxyde de carbone. Ce gaz inodore et incolore a tué deux personnes dans le Grand Est, l'année dernière. Pour éviter le pire, les pompiers de Meurthe-et-Moselle rappellent les consignes de prudence.

Une cheminée mal ramonée peut dégager une grande quantité de monoxyde de carbone, gaz mortel s'il est concentré dans un espace confiné.
Une cheminée mal ramonée peut dégager une grande quantité de monoxyde de carbone, gaz mortel s'il est concentré dans un espace confiné. © Maxppp - Bruno Levesque

Grand Est, France

Cheminée encrassée, chaudière au gaz ou au fioul mal entretenue : les risques sont grands ! Une mauvaise combustion entraîne un dégagement de monoxyde de carbone (CO). Ce gaz, sans odeur et sans couleur, peut être mortel dans un espace hermétique.

L'hiver dernier, l'Agence régionale de santé (ARS) a dénombré plus de 300 personnes intoxiquées par le monoxyde de carbone, dans le Grand Est. Deux victimes sont mortes.

Pour éviter un drame, il faut avoir le réflexe de bien "aérer tous les jours, une dizaine de minutes au moins, sa maison ou son appartement", rappelle Thomas Loison, responsable adjoint du Service départemental d'incendie et de secours de Meurthe-et-Moselle (SDIS). 

Les pompiers lorrains soulignent aussi la nécessité de faire vérifier ses installations de chauffage. Le monoxyde de carbone résulte d'une combustion imparfaite.

En cas de maux de tête, vomissements, étourdissements, il convient de prévenir les secours. Le 112 est joignable gratuitement.

Des détecteurs de monoxyde carbone sont vendus dans le commerce. Cet équipement n'est pas obligatoire, contrairement au détecteur de fumée.