Société

Ouvrir un compte bancaire dans un bureau de tabac, c’est possible

Par Martine Bréson, France Bleu Paris Région mercredi 26 février 2014 à 5:00 Mis à jour le mercredi 26 février 2014 à 11:00

Pack Nickel
Pack Nickel © compte-nickel

La Financière des paiements électroniques et la Confédération des buralistes lancent le "compte nickel". Ce compte de paiement low-cost s’ouvre en quelques minutes sur une borne dans un bureau de tabac. Pour 20 euros, vous avez droit à un service de base autrement dit une carte bancaire mais attention, il y a des pièges.

Le compte Nickel est parfait pour quelqu’un qui n’a besoin de rien à part sa carte bancaire. Pour les autres, attention car si le système parait simple et pas cher, en pratique il peut réserver des surprises et pas toujours des bonnes.

S Banquier-buraliste

Les retraits et le versement d’argent liquide au bureau de tabac sont payants. Il n’y a pas de chéquier, pas de découvert et il faut faire très peu d'opérations sinon les frais se multiplient. Avant de se lancer, il vaut donc mieux bien calculer à combien ce compte va vous revenir.

Il y a cinq buralistes qui proposent le compte Nickel à Paris et en Ile-de-France

La formule de base du compte Nickel, qui comprend notamment sa gestion par internet, des notifications par SMS, les virements et les prélèvements, coûte donc 20 euros par an , réglés lors de l’achat du coffret. S’y ajoutent des frais pour les retraits d’espèces chez les buralistes (0,50 euro), dans un distributeur de billets (1 euro) ou encore en cas de dépôt d’espèces chez le buraliste (2% de la somme). Pour lutter contre le blanchiment, les dépôts d’espèces sont limités à 250 euros par opération et à 750 euros par mois. On peut retirer jusqu’à 150 euros.

E Banquier-buraliste