Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Paiement sans contact, option au lycée, porte-à-porte : la Croix-Rouge Occitanie essaie de se réinventer

mardi 19 juin 2018 à 8:53 Par Bénédicte Dupont, France Bleu Occitanie

L'Occitanie est la 4ème région de France la plus généreuse selon un sondage réalisé pour France Bleu. Mais la générosité peut couvrir plusieurs formes. La Croix-Rouge, 3ème association qui reçoit le plus de dons en France derrière AFM-Téléthon et les Restos du Cœur, doit sans cesse se renouveler.

Des bénévoles de la Croix-Rouge nettoient les rues de Figeac (Lot) en janvier dernier.
Des bénévoles de la Croix-Rouge nettoient les rues de Figeac (Lot) en janvier dernier. - Croix Rouge Occitanie

Occitanie, France

France Bleu dévoile ce mardi les résultats de son observatoire régional des générosités. L'Occitanie, quatrième région la plus généreuse de France selon cette enquête Odoxa-Leetchi, derrière Paca, l’Île de France et Auvergne Rhône-Alpes. Les habitants d'Occitanie donnent en moyenne 225 euros par an à des associations, personnes ou projets, contre 246 euros en moyenne. Les dons ne se font pas qu'en argent. En Occitanie, 71% des personnes interrogées font des dons en nature : vêtements, jouets, livres, nourriture. Maël Paillard, chargé d'accompagnement du réseau Croix-Rouge en Occitanie, était l'invité de France Bleu ce mardi.

REPLAY INVITÉ - Maël Paillart, de la Croix-Rouge Occitanie, avec Bénédicte Dupont (6'00'')

Maël Paillart, chargé d'accompagnement du réseau Croix-Rouge en Occitanie. - Radio France
Maël Paillart, chargé d'accompagnement du réseau Croix-Rouge en Occitanie. © Radio France - Alban Forlot

Bénédicte Dupont : Vos Journées Nationales, la grande quête annuelle de la Croix-Rouge (9-17 juin), viennent de se terminer. Les Français, les Occitans, sont-ils toujours aussi généreux ?

Maël Paillart : "Oui, les remontées sont positives, on est même plutôt optimistes pour cette année. On n'a pas de données régionales en revanche.

Plus on est riche, plus on donne dans l'absolu, dit le sondage. Mais proportionnellement, les foyers modestes sont plus généreux dit le sondage...

Tout le monde donne, différemment. Il y a l'argent, il y a l'engagement aussi. On peut être bénévole, s’engager dans l'action sociale, le secourisme, la formation. Nous à la Croix-Rouge, on ne croit pas à la crise du bénévolat. Il faut se réinventer. Par exemple, élargir les horaires d'ouverture en dehors du travail, après 18 heures dans des vesti-boutiques par exemple.

Comment faites-vous pour attirer les jeunes ?

On propose des activités spécifiques comme Croix-Rouge Jeunesse, ou l'option Croix-rouge développée de plus en plus dans des lycées du Gard et bientôt dans un lycée à Toulouse. C'est presque faux de dire "plus on vieillit, plus on donne".

La quête annuelle de la Croix-Rouge a eu lieu du 9 au 17 juin, comme ici à Toulouse. - Aucun(e)
La quête annuelle de la Croix-Rouge a eu lieu du 9 au 17 juin, comme ici à Toulouse. - Croix Rouge Occitanie

Se réinventer, cela passe aussi par les nouvelles techniques comme le crowdfunding, les cagnottes en ligne ?

Absolument, la Croix-Rouge s'y met petit à petit, nous avons un site soutenir.croix-rouge.fr où vous pouvez financer différentes activités comme l'action sociale, l'urgence-secourisme, la formation, etc. On a toujours nos troncs pour donner des pièces mais on a  aussi mis en place des opérations pilotes comme le paiement sans contact testé l'an dernier en Occitanie.

Les méthodes à l'ancienne comme le démarchage téléphonique ou le mailing ne fonctionnent plus ?

Ça marche moins, on a de nouvelles possibilités aujourd’hui d'échanger davantage avec le public. Par exemple, à la ville comme à la compagne, on a relancé le porte-à-porte pour présenter les activités de la Croix-Rouge.

Les équipes mobilisées aussi pendant la feria de la Pentecôte à Vic-Fesenzac (Gers). - Aucun(e)
Les équipes mobilisées aussi pendant la feria de la Pentecôte à Vic-Fesenzac (Gers). - Croix Rouge du Gers

Qu'est-ce qui fait le succès de la Croix-Rouge qui reste toujours dans le Top 5 des associations les plus aidées ? Adriana Karembeu ?

Oui Adriana n'y est sans doute pas pour rien. Mais la Croix-Rouge dispose aussi d'un maillage territorial important depuis 150 ans. En Occitanie, nous sommes partout, 1.000 salariés, 5.000 bénévoles".