Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Palmarès de l’écologie "La Vie" : l’Hérault en tête, suivi des Pyrénées-Orientales

L’Hérault se place en tête et les Pyrénées-Orientales en deuxième place du palmarès du magazine "La Vie", publié ce jeudi 6 novembre. Chaque année, l’hebdomadaire passe au crible 96 départements français selon huit critères. Le Gard arrive en tête dans deux de ces huit critères.

Depuis longtemps, l'Hérault mise sur les éoliennes et les panneaux photovoltaïques
Depuis longtemps, l'Hérault mise sur les éoliennes et les panneaux photovoltaïques © Maxppp

Au classement général, l’Hérault obtient la première place , les Pyrénées-Orientales la deuxième . Mais les autres départements de la région Languedoc-Roussillon sont également très bien notés. Le Gard cumule deux premières places pour l’agriculture biologique et pour la protection de la biodiversité. L’Aude se classe également première pour l’agriculture biologique .

Pour établir ce classement, l'hebdomadaire "La Vie" a retenu huit critères : l’Agenda 21 (outil développé lors du Sommet de la Terre en 1992), la gestion des déchets, l’agriculture biologique, la qualité de l’air, la consommation durable, la qualité de l’eau, la protection de la biodiversité et les énergies renouvelables.

L’Hérault en tête du palmarès

« Nous sommes un territoire assez exceptionnel, à la fois très riche en biodiversité, mais aussi très menacé par le changement climatique » reconnaît Céline Mesquida, la présidente de la Fédération régionale associative pour la protection de la nature et de l’environnement (Frapne) du Languedoc-Roussillon.

L’Hérault est également en tête pour les énergies renouvelables et la consommation durable. Le département a misé en effet, depuis longtemps, sur les énergies renouvelables : essentiellement dans les éoliennes, mais aussi dans les panneaux photovoltaïques . Peut-être trop, au détriment de la biodiversité.

De plus, la région du Languedoc-Roussillon s’est fixé un objectif ambitieux à l’horizon 2020 : élever la part des énergies renouvelables à 29 % (23 % au niveau national).

Pyrénées-Orientales en deuxième place du classement général

Le département bénéficie de bons résultats dans l'ensemble des huit critères, sauf celui de la protection de la biodiversité (55e position). Les Pyrénées-Orientales montent sur la deuxième marche du palmarès général . Pour la gestion des déchets, le département obtient également la deuxième place du classement.

Le Plan de Prévention et de Gestion des Déchets Non Dangereux des objectifs ambitieux aux horizons 2016 et 2022. Les Pyrénées-Orientales visent en particulier le recyclage de 87 % des déchets d’emballages ménagers et la réduction de 20 % du poids des déchets incinérés et stockés.

Classement 'La Vie": Aurélien Cula, invité de France Bleu Roussillon

Le Gard : première place pour l’agriculture biologique et pour la biodiversité

Le département arrive en tête dans les critères de l'agriculture biologique, mais aussi de la protection de la biodiversité. Selon le magazine "La Vie", la participation citoyenne importante pour la sauvegarde de l'environnement a fait la différence , sensiblement supérieure à la moyenne nationale.

Lancé et animé par l'association Gard Nature en 2006, l’Observatoire du patrimoine naturel du Gard est un parfait exemple . Ce programme internet collaboratif et participatif, collecte et diffuse des données sur la faune et la flore de chaque commune du département.

Très active grâce au soutien de tout un réseau de citoyens, cette  banque de données a pour vocation de se mettre à la disposition des pouvoirs publics. Résultat : depuis 2006, plus de 190 000 observations et 10 000 photos réalisées par un réseau de 720 contributeurs réguliers ou occasionnels . Le naturaliste Jean-Laurent Hentz a fondé le site.

écologie SON Hentz

L'association organise régulièrement des sorties comme par exemple le long de la rivière des Seynes, à quelques kilomètres d'Uzés. Hugo Charpentier a assisté à l'une d'entre elles.

Le reportage d'Hugo Charpentier

 

La carte du Palmarès de l'écologie
La carte du Palmarès de l'écologie

A lire aussi : > Quels sont les départements les plus écolos de France ? > L'intégralité du dossier et la carte interactive à retrouver également sur le site de La Vie

Choix de la station

À venir dansDanssecondess