Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Météo : 13 départements en vigilance rouge canicule, 47 en vigilance orange aux orages

Palmarès du Guide Michelin : "Je ne veux pas courir après une première étoile et travailler sous pression"

-
Par , France Bleu Bourgogne

Le célèbre Guide Michelin lève le voile sur son nouveau palmarès ce lundi. En Côte-d'Or, on compte 14 établissements étoilés mais plus aucun "trois étoiles".

Richard Bernigaud, le chef du restaurant L'Essentiel à Dijon, dans sa salle rue Audra.
Richard Bernigaud, le chef du restaurant L'Essentiel à Dijon, dans sa salle rue Audra. © Radio France - Stéphanie Perenon

Combien d'étoiles et pour qui ? Le célèbre Guide Michelin lève le voile sur son nouveau palmarès ce lundi 27 janvier 2020. En Côte-d'or, on compte 14 établissements étoilés mais plus aucun "trois étoiles", depuis que le Relais Bernard Loiseau à Saulieu a perdu la sienne en 2016.

"La meilleure des récompenses c'est le sourire des clients qui partent satisfaits" - Richard Bernigaud chef du restaurant L'Essentiel

Mais la quête d'étoiles, ce n'est pas l'objectif premier de Richard Bernigaud. Le chef du restaurant L'Essentiel à Dijon, a obtenu pour la troisième année consécutive un Bib gourmand et avoue qu'il préfère travailler "sans se mettre de pression supplémentaire, je ne veux pas courir après une étoile". Celui qui a travaillé chez les plus grands étoilés, de la Maison Lameloise à Chagny en passant par Robuchon ou Guy Savoy à Paris pour ne citer qu'eux, préfère avancer à son rythme, "l'étoile c'est une superbe récompense pour une équipe mais je ne veux pas travailler avec cet objectif et mettre la pression ou arriver avec la boule au ventre".

Richard Bernigaud aux fourneaux dans la cuisine de son restaurant, L'Essentiel, à Dijon.
Richard Bernigaud aux fourneaux dans la cuisine de son restaurant, L'Essentiel, à Dijon. © Radio France - Stéphanie Perenon

Et quand on lui demande son coup de cœur pour le palmarès 2020, le côte-d'orien cite le très beau travail réalisé par son confrère Yohann Chapuis avec l'Écrin à Tournus en Saône-et-Loire, qui selon lui "mériterait une deuxième étoile", ou encore à Dijon, L'Un Des Sens, mené par le chef Sébasten Mortet. 

Quel palmarès pour 2020 ?

On le saura ce lundi en suivant la cérémonie organisée par le Guide du Michelin.

Un rappel du palmarès de 2019 en Côte-d'Or

  • Les deux étoiles" : Le Relais Bernard Loiseau (Saulieu) et le Restaurant William Frachot (Dijon).
  • Les "une étoile" : L'Aspérule (Dijon), Loiseau des Ducs (Dijon), Stéphane Derbord (Dijon), Le Bénaton (Beaune), Le Carmin (Beaune), Loiseau des Vignes (Beaune), Le Jardin des Remparts (Beaune), Le Château de Courban (Courban), La Table de Levernois (Levernois), Ed. Em (Chassagne-Montrachet), Le 1131 (La Bussière-sur-Ouche) et L'Auberge de la Charme (Prenois). 
  • Pas de trois étoiles.
Choix de la station

À venir dansDanssecondess