Société

Palmarès : le taux de réussite des lycées près de chez vous

France Bleu vendredi 4 avril 2014 à 10:52 Mis à jour le vendredi 4 avril 2014 à 11:07

Epreuve du baccalauréat
Epreuve du baccalauréat © Maxppp

Chaque année, le ministère de l'Education nationale publie les "indicateurs de valeur ajoutée" des lycées français. Des indicateurs qui tiennent compte non seulement de la réussite au bac, mais aussi le taux d'accès au bac et la proportion d'élèves qui quittent l'établissement avec le bac. Trois lycées, à Nice, Paris et Canteleu (Seine-Maritime) arrivent en tête.

Certes, les prestigieux lycées parisiens, Louis-le-Grand et Henri-IV sont les champions de la réussite au bac, avec un taux de réussite de 100% . Sont-ils pour autant les meilleurs lycées de France ? Pas sûr. Car le ministère de l'Education nationale évalue la réussite des lycées selon trois critères, et non pas un seul.  La réussite au bac entre en compte, bien évidemment.

Mais il faut aussi tenir cas du taux d'accès au baccalauréat, c'est-à-dire les chances qu'a un élève de seconde d'arriver jusqu'à l'examen. Dans les lycées les plus sélectifs, ce taux est plus bas. 

Saint-Joseph à Nice en tête du classement

La proportion de bacheliers parmi les lycéens qui quittent l'établissement est, de fait, un autre critère pris en compte par l'Education nationale. Résultat : les meilleurs lycées, selon le croisement de ces trois indicateurs, sont des lycées plus petits, situés hors de Paris. Le lycée Saint-Joseph (privé), à Nice, tient donc la palme d'or du palmarès.

Ex-aequo, on trouve le lycée Georges Baptiste de Canteleu, en Seine-Maritime, et un lycée parisien, le lycée Elsa Lemonnier, situé dans le 12e arrondissement. Les grands lycées connus pour leurs résultats au bac - mais aussi pour leur élitisme - arrivent quant à eux aux alentours de la 500e place du classement national. 

> Cliquez sur l'image pour accéder au palmarès et aux résultats de votre lycée

Infographie "palmarès des lycées français" - Aucun(e)
Infographie "palmarès des lycées français"

Partager sur :