Société

Pamela Anderson dénonce la corrida devant les arènes de Nîmes

Par Maxime Bacquié, France Bleu Gard Lozère et France Bleu samedi 22 juillet 2017 à 7:17

Pamela Anderson, le 21 juillet 2017, devant les arènes de Nîmes
Pamela Anderson, le 21 juillet 2017, devant les arènes de Nîmes - Maxppp

L'actrice d'Alerte à Malibu, militante de la cause animale, a pris la pose vendredi devant les arènes de Nîmes, et surtout devant la statue de Christian Montcouquiol, alias le célèbre matador Nimeño II, pour dénoncer la corrida. Un joli coup de com'.

Elle a gardé le rouge d'Alerte à Malibu sur sa robe mais a troqué sa bouée contre une pancarte anti-corrida.

Pamela Anderson, qui défend la cause animale depuis plusieurs années, était à Nîmes vendredi, devant les arènes, accompagnée d'une poignée de militants de l'alliance anti-corrida.

Elle a pris la pause, notamment avec cette pancarte en forme de sens interdit avec un taureau en sang et cette inscription "jeux barbares".

"Si cruel et inquiétant"

La photo a été prise devant la statue érigée à la mémoire de Christian Montcouquiol, dit Nimeño II, célèbre matador décédé en 1991. "En 2017, il n'y pas de raison de blesser des animaux pour se divertir, c'est si cruel et inquiétant", a par ailleurs déclaré l'actrice canadienne de 50 ans qui "dans chaque pays où (elle va), parle du sort des animaux".

De passage à Nîmes pour le concert de Christophe Maé

Un joli coup médiatique des militants qui n'ont même pas eu à convaincre la star de venir à Nîmes puisqu'elle était de passage pour assister au concert de Christophe Maé, qui chantait vendredi soir dans les arènes dans le cadre du festival et qui partage le même agent avec Paméla Anderson.

"Avec son charisme elle peut faire avancer la cause animale"

"Nous l'avons emmenée en voiture aux arènes, ça s'est fait très vite. C'est elle qui a choisi les affiches," raconte à France Bleu Gard Lozère Claire Starozinski, présidente de l'alliance anti-corrida à Nîmes, qui ajoute : "elle s'est montrée très intéressée, elle m'a demandé des chiffres. Une personne comme elle, avec son charisme, bien sûr qu'elle peut faire avancer la cause animale, parce qu'elle parle au cœur des gens".