Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Pantin : le drame de Marseille inquiète les habitants d'un immeuble fissuré

-
Par , France Bleu Paris

Le drame de Marseille inquiète des habitants d'un immeuble fissuré à Pantin.

L'humidité troue le plafond
L'humidité troue le plafond © Radio France - Olivia Cohen

Il y a une semaine, trois immeubles s'effondraient à Marseille, drame qui a fait huit victimes. Deux étaient inoccupés, mais le troisième était habité et pourtant sous le coup d'un arrêté de péril imminent avec obligation de faire des travaux. Marseille n'est pas seule dans ce cas : en Seine-Saint-Denis, d'autres immeubles sont dans des états très dégradés.

Les fissures apparaissent sur les murs
Les fissures apparaissent sur les murs © Radio France - Olivia Cohen

Vivre sous un toit dangereux

Au 65, avenue Edouard Vaillant à Pantin, dans un immeuble de trois étages avec une dizaine d'appartements et dont les murs sont gorgés d'eau, les habitants du 1er étage, deux frères et l'épouse de l'aîné, sont inquiets. 

De grosses fissures au plafond et sur les murs sont apparues, ainsi que des tâches d'humidité et des moisissures. Pourtant, aucun arrêté de péril n'est encore pris.

Des travaux d'urgence

Rémi épaule cette famille, il est militant au sein de l'association Droit au logement, le DAL : "La mairie est intervenue, elle a demandé au propriétaire de faire des travaux en profondeur, mais pour le moment, seule la cage d'escalier est en cours de rénovation : ce sont des travaux superficiels ! Aucun signe pour faire des travaux dans les parties privées n'a été pour le moment envoyé. Or, il y a danger pour les habitants." 

Le propriétaire a jusqu'au 4 décembre pour se manifester, faute de quoi des poursuites plus importantes pourraient être engagées. Les habitants songent à se rassembler en collectif.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu