Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Papeteries de Condat : la production de papier à l'arrêt pendant quatre jours

-
Par , France Bleu Périgord

La production de papier à l'usine de papeterie de Condat est à l'arrêt depuis samedi et jusqu'à mercredi. L'entreprise fait face à la baisse de la demande liée au reconfinement. L'activité de rénovation de l'outil industriel se poursuit normalement.

La production de papier à l'usine de Condat au Lardin-Saint-Lazare en Dordogne à l'arrêt pour 4 jours
La production de papier à l'usine de Condat au Lardin-Saint-Lazare en Dordogne à l'arrêt pour 4 jours © Radio France - Marie-Sylvie Prudhomme

C'est une conséquence directe du reconfinement. La production de papier est à l'arrêt à l'Usine de Condat au Lardin-Saint-Lazare depuis ce dimanche 8 novembre et jusqu'au mercredi 11 inclus. Les salariés mobilisés sur ces lignes sont en chômage technique pour quatre jours. 

Un arrêt pas prévu avant le confinement

L'entreprise est obligée de s'adapter face à la baisse de la demande. "Avant les annonces d'Emmanuel Macron, nous n'avions pas prévu de mettre des salariés en chômage technique pour ce mois de novembre", précise Stéphane de Gélis, le directeur de l'usine. Il fait remarquer que depuis le mois d'août, il n'y a eu que deux jours de chômage technique. Pour la suite, il reste dans le flou. Il attend de savoir comment va évoluer les consignes sanitaires en France et comment va se porter la demande.

Le travail continue en revanche pour plus d'une centaine de salariés affectés à la rénovation de l'outil industriel. Le chantier de transformation du site se poursuit dans les temps, selon le directeur.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess