Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Vacances de Pâques : Bordeaux dit merci aux touristes espagnols

-
Par , , France Bleu Gironde

Pâques lance traditionnellement le cœur de la saison touristique à Bordeaux. Et 2019 ne fait pas exception. Les Espagnols en particulier sont arrivés en nombre. Les Français aussi. C'est bien parti selon les hôteliers et restaurateurs, avec un bémol : les samedis de manifestations des gilets jaunes.

Le beau temps du début des vacances a permis aux professionnels du tourisme de faire le plein de visiteurs à Bordeaux
Le beau temps du début des vacances a permis aux professionnels du tourisme de faire le plein de visiteurs à Bordeaux © AFP - Philippe ROY

Bordeaux, France

La saison est lancée et bien lancée à Bordeaux à entendre les professionnels du tourisme. "On constate un flux supérieur à la même époque l'an dernier depuis la semaine dernière" raconte Olivier Occelli, le directeur général de l'office du tourisme de Bordeaux. "Il y a même eu un pic de 4000 visiteurs dans notre bureau situé aux Quinconces jeudi dernier. C'est l'équivalent de ce que l'on voit un jour de juillet ou d'août habituellement !" Tous ces touristes de Pâques ont les mêmes envies selon lui : "en premier, la cité du vin devenue l'emblème de la ville, mais les gens flânent beaucoup aussi quand il s'agit de tourisme urbain. Ils aiment flâner, prendre le temps de se poser en terrasse et faire du shopping".

Les Espagnols en masse

Les Espagnols en particulier sont au rendez-vous. Marina et Stefano vivent au nord de l'Espagne et profitent de leurs cinq jours de vacances pour venir à Bordeaux "ville suffisamment proche pour venir en voiture pour une petite période". Les Espagnols sont friands de patrimoine historique et "avec la cathédrale, le pont de pierre et la place de la Bourse", ils sont servis. Charlotte et son compagnon venus de Metz en TGV,   ont aussi choisi "Bordeaux pour trois jours, couplés à deux jours sur la Bassin d'Arcachon".

Les gilets jaunes ont plombé les samedis des cafetiers et restaurateurs

Hôteliers et restaurateurs parlent de début de saison normal, "hormis les samedis avec les gilets jaunes qui plombent le chiffre d'affaire et font fuir probablement certains étrangers". Sandrine tient un café place Pey-Berland explique avoir subi les affrontements lors des premiers weekend de manifestations, puis, la place bouclée par les forces de l'ordre, pour des raisons de sécurité, et subir désormais depuis samedi dernier, une place vide, "car les gens ne sont pas revenus".

Quid de l'été ?

Comment sera l'été si la crise des gilets jaunes continue ? C'est la question que pose Laurent Tournier, le président de l’Union des Métiers et des industries de l’Hôtellerie en Gironde. "Les réservations pour les mois à venir sont un peu timides pour l'instant. Et il y a une grosse inquiétude pour l'été, vis-à-vis des étrangers en particulier qui ont vu les images des dégradations, et qui ont un impact dévastateur, pour Paris mais aussi Bordeaux, autre épicentre de la mobilisation".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu