Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Avec le télétravail, la fibre optique vivement attendue dans les départements d'Occitanie

-
Par , France Bleu Occitanie

Les collectivités locales ont pris la main pour mailler le territoire, et le connecter au très haut débit. Avec la promesse d'une connexion pour chaque habitant, même dans les zones les plus reculées.

Dans tous les départements d'Occitanie, des équipes sur le terrain déploient le réseau de fibre optique.
Dans tous les départements d'Occitanie, des équipes sur le terrain déploient le réseau de fibre optique. © Maxppp - Angélique SUREL

"On a des demandes tous les jours, de gens qui veulent que ça arrive très vite" raconte Annie Vieu, la présidente de Haute-Garonne Numérique, le syndicat mixte créé par le département pour développer le réseau de fibre optique. Comme les territoires voisins, la Haute-Garonne met les bouchées doubles pour se connecter au très haut débit, devenu "une obligation pour tout le monde" avec le télétravail.

Mais la rapidité d’internet dépend de là où on habite. Pas de problème pour Toulouse ou nos grandes villes : Albi, Castres, Montauban, Foix, Pamiers, Rodez, Auch, etc. Là, les opérateurs privés déroulent facilement la fibre, car il y a beaucoup de population, et beaucoup d’abonnés en perspective.

En revanche dans les campagnes, les conseils départementaux sont à la manœuvre pour créer des "réseaux d'initiative publique", pour que tout le monde soit branché à l’internet à très haute vitesse. Les collectivités locales font la promesse de raccorder tous les habitants, du lotissement de banlieue à la maison au bout de la vallée des Pyrénées. 

Objectif 2022 pour la plupart des départements

Le plus gros chantier est en Haute-Garonne. 280.000 prises sont à brancher d’ici la fin 2022. Aujourd’hui "un tiers du réseau est déjà construit" explique Annie Vieu, dans le Volvestre et le Lauragais, notamment. Tout l'est de Toulouse est en chantier, une partie du Comminges le sera bientôt.

Dans le Gers aussi on est très ambitieux : on envisage 70% des habitants connectés dès la fin de cette année 2020, avec un effort particulier pour les villages les moins desservis, et deux nouvelles communes branchés chaque semaine.

Pour l’Ariège, ça prendra un peu plus de temps. Il faudra attendre 2025 pour câbler tout le département, en terminant par la Haute-Ariège. Aujourd'hui seule une bonne partie du Couserans surfe à très haut débit, en plus de Foix et le secteur de Pamiers, déjà branchés par les opérateurs privés.

Des spécialistes privés pour construire les réseaux publics

Des départements qui font appel à des spécialistes privés pour bâtir ces réseaux, dans le cadre de délégations de services publics. Les infrastructures seront ensuite ouvertes à tous les opérateurs. Altitude Infra a ainsi été choisie par la Haute-Garonne et le Tarn-et-Garonne, et SFR par le Tarn. La collectivité tarnaise en profite d’ailleurs pour accompagner la formation en multipliant les job datings, car face à cet immense chantier, on manque de travailleurs qualifiés.

Quant à l’Aveyron, au Lot, et la Lozère, ils se sont associés pour déployer la fibre dans les trois départements. C’est Orange qui a été désignée pour mener le chantier. 15% du réseau est déjà construit. Orange à la manœuvre aussi dans les Hautes-Pyrénées.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess