Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Parc du Pilat : L'ancien site du GIAT devient pôle d'accueil pour les touristes

dimanche 9 août 2015 à 19:39 Par Marie Rouarch, France Bleu Saint-Étienne Loire

L'ancien bâtiment de GIAT industries, à la Croix-de-Chaubouret, était quasiment abandonné. La Communauté de communes des Monts du Pilat l'a racheté, rénové et relancé. Il accueille maintenant une boutique et une salle hors-sac.

L'ancien centre aéré de GIAT Industries est devenu un point d'accueil pour les touristes
L'ancien centre aéré de GIAT Industries est devenu un point d'accueil pour les touristes © Radio France

Seuls les habitants des environs connaissaient ce bâtiment, l'ancien site du GIAT, installé à la Croix-de-Chaubouret. Une bâtisse inexploitée, presque abandonnée, que la Communauté de communes des Monts du Pilat a racheté pour la convertir en outil touristique .

Après quatre ans de réflexion, d'études, de travaux, et près de 400 000 euros d'investissement , le site a trouvé une nouvelle jeunesse. Il accueille maintenant une boutique de cadeaux, souvenirs et produits régionaux, des sanitaires et une salle hors-sac. Salle destinée aux touristes l'hiver, du 15 décembre au 15 mars, lorsque l'espace nordique des monts du Pilat sera ouvert. Le reste de l'année, elle sera proposée à la location à la journée aux habitants des environs.

Combler un manque

Jusqu'ici, seuls des restaurants accueillaient les touristes à la Croix-de-Chaubouret. Ils pourront maintenant y faire étape et profiter de la terrasse avec vue sur le Parc naturel régional du Pilat !

"C'est une dynamique pour tout le Parc du Pilat"

Les habitants des environs sont convaincus par la nouvelle orientation du site, qui devient, non plus seulement un lieu de passage mais "un lieu de rencontre" . Il vient également apporter "plus de confort aux skieurs habitués à l'espace nordique" . Et ça, c'est forcément positif pour relancer le tourisme dans le Parc du Pilat.

Relancer l'activité économique aussi

Notamment celle de René-Yves et Hélène Vacher. La Galerie du Pilat de la Croix-de-Chaubouret, c'est eux. Ils possédaient auparavant, depuis 1992, un magasin identique au coeur du village voisin du Bessat.

Une petite entreprise alors en grande souffrance : trois restaurants de la commune ont fermé leurs portes au fil des ans et la fréquentation du village a connu une baisse drastique. René-Yves Vacher le reconnaît, ils étaient sur le point de baisser les bras et de quitter le Parc du Pilat. L'opportunité de déménager un kilomètre plus haut au sein de cette nouvelle structure les a relancés.

"On y croit ! Maintenant il faut voir plus loin"

Depuis leur installation à la Croix-de-Chaubouret, René-Yves et Hélène Vacher ont retrouvé le sourire : le passage est bien plus important qu'au coeur du Bessat. Le couple espère maintenant que l'élan ne va pas s'arrêter là ! Pour que leur Galerie du Pilat fonctionne, il faut aussi que le Parc naturel soit connu au-delà des frontières de la Loire, qu'une véritable politique de communication soit mise en place pour, pourquoi pas, faire revenir les touristes étrangers qui fréquentaient leur première boutique, il y a une vingtaine d'années !

René-Yves Vacher, de la Galerie du Pilat, à la Croix-de-Chaubouret

 

Le reportage de Marie Rouarch à la Croix-de-Chaubouret