Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Parcoursup : refus, listes d'attente... de nombreux lycéens orléanais angoissés après les premiers résultats

-
Par , France Bleu Orléans

Les premiers résultats d'admissions pour les études post-bac sont tombés ce jeudi soir via la plateforme Parcoursup. Mais pour de nombreux élèves de terminale du lycée Jean Zay d'Orléans, le stress ne redescend pas. Ils sont toujours sur liste d'attente.

Sortie du lycée Jean Zay à Orléans
Sortie du lycée Jean Zay à Orléans © Radio France - Marine Protais

C'est l'heure de faire un choix pour les élèves de terminale. En tout cas, pour ceux qui ont obtenu une réponse positive. Ce jeudi soir, les premiers résultats d'affectation de Parcoursup sont tombés. Mais pas pour tout le monde. De nombreux élèves sont toujours dans l'attente. Ils vont devoir attendre ce lundi pour espérer obtenir une place dans une filière post-bac de leur choix, date butoir pour accepter ou refuser l'affectation proposée. 

Au lycée Jean Zay d'Orléans notamment, ils sont nombreux à attendre une réponse. Et vont passer le weekend mitigés entre espoir et désarroi, comme Syrielle, 17 ans, elle a formulé 15 vœux. "Je suis actuellement en liste d'attente sur tous mes vœux : BTS management commercial opérationnel, BTS communication, licence économie et gestion..." La lycéenne sent l'angoisse monter.

Là, j'ai très mal au ventre. Je ne me sens pas très bien, je ne suis pas confiante. J'attends, et je me dis que le 31 mai ça va bouger un peu. - Syrielle, lycéenne en terminale

Et pour Alice, Emma et Alisson justement, ça a déjà bougé. 

Un plan B dans toutes les têtes

A peine sortie des cours, les trois amies se jettent sur leur smartphone, direction le site de Parcoursup. "On a regardé directement si on était encore sur liste d'attente ou si on était prises quelque part", explique Emma. Verdict : pour l'instant, liste d'attente pour toutes les trois. "Mais on a gagné quelques places quand même", se réjouit Alice. "Une centaine d'un coup. Ça se libère vite", ajoute Alisson.

Pour Bryan, en revanche, la situation reste au point mort. Il a fait vingt vœux : quatre refus et seize listes d'attente. Mais pas question de se laisser abattre pour autant. "J'ai décidé que Parcoursup ne déciderait pas de mon avenir, lance le jeune homme, déterminé. Du coup, j'ai décidé de prendre une formation hors Parcoursup, avec un CFA, pour devenir agent immobilier."  

Comme lui, beaucoup de lycéens envisagent un plan B, qui, souvent se dirige vers la restauration. Un secteur, qui, si la situation sanitaire ne se dégrade pas, recrutera toute l'année. Mais les élèves ont encore un peu de temps avant de décider. Les résultats devraient s'étaler jusqu'au 14 juillet. Au total, 30 000 étudiants feront leur arrivée dans le supérieur à la rentrée prochaine.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess