Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Parentis-en-Born : L'abattage des arbres pour la rénovation des arènes est contesté

-
Par , France Bleu Gascogne

Le projet des arènes couvertes de Parentis fait grincer quelques dents en ville. Dans le cadre des travaux, il faut abattre sept arbres qui se trouvent autour des arènes. Des riverains et la Sepanso s'y opposent mais le maire de Parentis s'est engagé à replanter trois arbres pour un arbre coupé.

Il y aura sept arbres, près des arènes de Parentis, qui vont être abattus avant le mois d'Octobre.
Il y aura sept arbres, près des arènes de Parentis, qui vont être abattus avant le mois d'Octobre. - Christian Ernandoréna

Parentis-en-Born, France

Les futurs arènes de Parentis seront couvertes et la toiture doit être terminée en 2021. Les travaux doivent débuter en octobre prochain. 

Mais pour pouvoir réaliser ce projet, sept arbres d'au moins 70 ans et qui mesure plus d'une dizaine de mètres vont devoir être abattus pour permettre aux engins de chantier de travailler sur la nouvelle toiture. La Sepanso, une association qui défend les droits de l'environnement a envoyé un courrier au maire de Parentis, qui s'est engagé à planter trois arbres pour un arbre coupé. 

Le maire de Parentis veut éteindre toute polémique

La rénovation des arènes de Parentis-en-Born, c'est impératif. La toiture prend l'eau et devient de plus en plus humide donc de plus en plus dangereuse. Le maire de Parentis, Christian Ernandoréna n'a donc pas le choix : " La toiture date de 1927 donc il y a un grand danger et il ne faut pas qu'il y ait un accident et que ce soit trop tard. _Nous avons jusqu'en 2021 pour mettre les arènes aux normes d'accessibilités et de sécurité_". Sans ces travaux, elles ne pourraient plus être utilisées. 

Même si la Sepanso, l'association de défense de l'environnement, ne s'oppose pas au projet de rénovation des arènes, pour elle, l'abattage de sept arbres ne doit pas se faire. Dans un communiqué, elle énonce "qu'un arbre de cette taille est le meilleur climatiseur jamais conçu"

La Mairie de Parentis s’engage à replanter 3 arbres pour un arbre coupé

Comme indiqué à la réunion publique du projet des arènes couvertes, la mairie de Parentis s'engage à planter 3 arbres pour un arbre abattu. Ce qui, dans ce cas, ferait 21 arbres replantés pour 7 abattus. Le maire de Parentis n'exclut pas de replanter plus d'arbres qu'il n'a promis notamment au niveau du parking des arènes. 

Les nouvelles arènes de Parentis devraient être prêtes pour 2021, elles pourraient accueillir des spectacles toute l'année.