Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Paris : Anne Hidalgo inaugure la nouvelle place du Panthéon, dont les aménagements font débat

vendredi 12 octobre 2018 à 17:56 Par Émilie Defay, France Bleu Paris

La maire de Paris s'est rendu vendredi sur la place du Panthéon réaménagée. Des tables et des bancs remplacent les places de stationnement. Mais ce nouveau mobilier ne plaît pas à tout le monde.

Des tables et des bancs ont été installés place du Panthéon en remplacement de places de stationnement
Des tables et des bancs ont été installés place du Panthéon en remplacement de places de stationnement © Radio France - Emilie Defay

Paris, France

De grandes tables en bois et des bancs en pierre brut ont remplacé les voitures qui stationnaient sur la place du Panthéon. C'est la première des sept grandes places parisiennes (Bastille, Madeleine, Gambetta, Nation, place des Fêtes et d’Italie) à subir un réaménagement. Cette nouvelle place du Panthéon a été inaugurée vendredi par Anne Hidalgo, la maire de Paris, qui s'est réjouit du changement.

"Avant il avait des parkings à voitures. Maintenant il y a des étudiants qui sont dehors, qui peuvent manger et travailler. Une place c'est un lieu de vie et auparavant, ça ne l'était pas", estime Anne Hidalgo. La maire de Paris a rappelé que la ville était engagée dans une grande transformation des places parisiennes en utilisant des matériaux recyclés. "Les blocs de pierre qui servent de banc, par exemple, sont des bout de trottoirs qu'on réutilise". 

Un mobilier qui fait débat

Mais ce mobilier en bois et pierre brute ne plaît pas à tout le monde. Florence Berthout, la maire (LR) du 5eme arrondissement de Paris fustige un choix qui n'est pas en accord avec la majesté du lieu. "On a des alignements de pierre qui ressemblent à des tombes et des plateformes en bois qui ressemblent à des plateformes de skateboard", critique l'élu. "Ces aménagements ne respectent pas la vocation du site. Ils doivent s'inscrire dans l'histoire et là, ce n'est pas le cas."

Le midi, tables et bancs sont envahis par les étudiants du quartier - Radio France
Le midi, tables et bancs sont envahis par les étudiants du quartier © Radio France - Emilie Defay

"Je ne vois pas où est le problème. Tant qu'on peut s'asseoir et manger, s'exclame Solène, étudiante en droit. "Et tant mieux si c'est recyclé!". A l'heure du déjeuner, il ne semble pas y avoir de débat sur la place. Les tables et bancs sont pris d'assaut par les étudiants du quartier qui apprécient le changement. "Avant, la place était vide et on était obligé de s'asseoir par terre ou sur les escaliers devant le Panthéon. Ce n'était pas vraiment pratique", se souvient Lina, étudiante en droit.