Société

Paris candidate au Jeux Olympiques de 2024 ?

Par Martine Bréson, France Bleu Paris Région jeudi 12 février 2015 à 5:00 Mis à jour le jeudi 12 février 2015 à 14:00

Les anneaux olympiques flotteront-ils sur Paris en 2024?
Les anneaux olympiques flotteront-ils sur Paris en 2024? © Radio France

Le Comité français du sport international (CFSI) présente jeudi à Paris un rapport sur la faisabilité et l’opportunité des JO-2024 dans la capitale.

Paris pourrait bien poser sa candidature pour les JO 2024. Le rapport, présenté jeudi par le CFSI sur la faisabilité des Jeux, semble encourageant. Le contexte est lui aussi plutôt favorable. D’abord parce que les trois quarts des Français aiment bien cette idée des JO à Paris mais aussi parce que la maire, Anne Hidalgo, qui ne s'était pas montrée très enthousiaste, a changé d’avis même si elle affirme jeudi ne rien vouloir décider sur un "coup de tête". Anne Hidalgo a précisé qu'elle soumettrait la candidature de la capitale à l'organisation des JO-2024 au vote du Conseil de Paris en avril 2015. Elle fera connaitre sa décision au plus tard en Juin 2015.

Une facture pas si lourde que ça

Dans un premier temps, la maire de Paris avait expliqué son attitude en montrant du doigt le coût d’une telle organisation.

Le principal argument présent dans le rapport présenté jeudi, c'est qu'en 2024, la majorité des installations nécessaires existera . Le réseau de transport qui desservira le Grand Paris aura été rénové. Le stade olympique existe, c’est le Stade de France. Pas de problème non plus pour le Vélodrome, des salles ou des lieux comme Bercy ou Roland-Garros. Et puis Paris possède pas mal de sites prestigieux comme le Champ de Mars au pied de la tour Eiffel ou le Grand Palais et sa superbe verrière.

Il manquera quand même une piscine, un Village et un Centre des médias . Il faudra aussi rendre les transports accessibles aux personnes à mobilité réduite.

P JO enquête d'opportunité

Au final, les investissements ne devraient pas être extrêmement importants et en plus, après les jeux, les installations pourront servir à la population. Le budget est estimé à 4,5 milliards d'euros, c'est un peu moins que celui de Paris 2012 et bien plus bas que celui de Londres.

Sans oublier que les Jeux Olympiques permettent de créer des emplois et de booster la compétitivité d’une ville. Cela a été le cas pour Barcelone en 1992 et Londres en 2012.

Si elle est candidate Paris aura à peine deux ans pour boucler son dossier

Anne Hidalgo qui devrait donner sa réponse au plus tard en juin 2015 compte, d'ici là, consulter les maires du Grand Paris et les grands chefs d’entreprises.

Si Paris se lance, son dossier, qui présentera les grandes lignes du projet, devra être envoyé au Comité International Olympique en septembre 2015. Une fois la candidature officialisée, la capitale aura moins de deux ans pour convaincre.

Paris a déjà échoué deux fois, en 2008 et en 2012. Si la capitale française présente sa cadidature elle devra afrronter pour l'instant Boston (USA), Rome (Italie) et Berlin ou Hambourg (Allemagne).

C’est au Pérou, à Lima, à l’été 2017, que se fera le choix de la ville qui accueillera les JO-2024.