Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Paris, championne des nominations aux Pics d'Or de la Fondation Abbé Pierre

-
Par , France Bleu Paris

Ce lundi 2 mars, la Fondation Abbé Pierre récompense les "pires mobiliers anti-SDF" lors de la deuxième cérémonies des Pics d'Or. La ville de Paris est nommée cinq fois dans quatre catégories différentes.

Ces poteaux sont installés face à l'immeuble situé au 20 rue Vicq d'Azir et à côté de l'ANPE.
Ces poteaux sont installés face à l'immeuble situé au 20 rue Vicq d'Azir et à côté de l'ANPE. © Radio France - Diane Sprimont

La deuxième cérémonie des Pics d'Or aura lieu lieu ce soir au Théâtre de l'Atelier à 20 heures pour désigner les grands gagnants. Une manière pour la Fondation Abbé Pierre de pointer les dispositifs "indignes"qui empêchent les SDF de s'installer ou s'abriter, à l'exemple des barreaux, pics, rochers ou encore des poteaux.

Cinq nommés dans la capitale

Les dispositifs sélectionnés sont répartis en plusieurs catégories. Le 57/ 59 rue du Poteau dans le 18 ème arrondissement figure dans la catégorie "Fallait oser" pour le prix du dispositif le plus décomplexé. 

Ces poteaux situés dans le 18ème arrondissement rue du Poteau concourent dans la catégorie "Fallait oser"
Ces poteaux situés dans le 18ème arrondissement rue du Poteau concourent dans la catégorie "Fallait oser" - Fondation Abbé Pierre

Les équipements anti-SDF devant le magasin la Grande Récré dans le 2ème arrondissement boulevard Poissonière sont nommés dans la catégorie "Faites ce que je dis, pas ce que je fais" pour le prix du dispositif le plus contradictoire. 

Ces équipements, installés dans le 2ème arrondissement boulevard Poissonnière, sont nommé pour le prix du dispositif le plus contradictoire.
Ces équipements, installés dans le 2ème arrondissement boulevard Poissonnière, sont nommé pour le prix du dispositif le plus contradictoire. - Fondation Abbé Pierre
La passerelle Claude Bernard figure parmi les nommés pour le prix du dispositif le plus fourbe
La passerelle Claude Bernard figure parmi les nommés pour le prix du dispositif le plus fourbe - Fondation Abbé Pierre

La passerelle Claude Bernard du 19ème arrondissement concoure pour le prix du dispositif le plus fourbe dans la catégorie "Ni vu ni connu". Dans cette même catégorie, se trouvent des "crampons" installés devant des bureaux situés 14 rond-point des Champs Elysées. 

Dans le 8ème, au 14 rond-point des Champs-Elysées des "crampons" sont installés.
Dans le 8ème, au 14 rond-point des Champs-Elysées des "crampons" sont installés. - Fondation Abbé Pierre

"Les champignons de Paris"

Des poteaux, rebaptisés "les champignons de Paris" par la Fondation Abbé Pierre, installés face à un immeuble et à côté de l'ANPE au 20 rue Vicq d'Azir dans le 10ème arrondissement, sont en lice pour le prix du dispositif le plus agressif dans la catégorie "Clou".  

Ces équipements sont nommés dans la catégorie "Clou" pour le prix du dispositif le plus agressif.
Ces équipements sont nommés dans la catégorie "Clou" pour le prix du dispositif le plus agressif. © Radio France - Diane Sprimont

D'après la Fondation Abbé Pierre, l'ANPE a demandé l'installation de ces seize poteaux il y a environ un an. Ce fut un soulagement pour René, retraité et habitant de l'immeuble rencontré par France Bleu Paris, "c'était abominable avant, une véritable construction de squat avec tous les problèmes de saleté que ça représentait. Maintenant, on n'a plus ce souci". Son voisin, Thomas, est ravi que ces équipements soient nommés pour la cérémonie des Pics d'Or, "c'est une honte, ces pauvres gens ont froid". 

Chris Page, ancien SDF et membre du jury des Pics d'Or, s'abritait ici régulièrement. Suite à sa venue, ces équipements ont été installés.
Chris Page, ancien SDF et membre du jury des Pics d'Or, s'abritait ici régulièrement. Suite à sa venue, ces équipements ont été installés. - Fondation de l'Abbé Pierre

Chris Page, ancien SDF et membre du jury de cette deuxième cérémonie des Pics d'Or, a vécu quelques temps devant cet immeuble. C'est à la suite de son installation que ce dispositif a été mis en place. Chris Page a pu être ensuite relogé par la mairie. 

Lutter contre la banalisation de ces dispositifs

Nicolas, sans-abri dans le 10ème arrondissement, n'a plus de toit depuis dix mois, "je ne suis pas étonné de voir ces dispositifs. Ça me semble normal maintenant." 

Pour Manuel Domergue, directeur des études de la Fondation Abbé Pierre, il faut lutter contre cette banalisation de ces équipements "scandaleux". "Ce n'est pas agréable d'avoir un ou deux sans-abri en bas de chez soi, on peut comprendre, mais c'est un raisonnement pervers, précise Manuel Domergue joint par France Bleu Paris. Au-delà de ce point de vue de riverain on doit se dire en tant que citoyen que ce n'est pas normal que des gens dorment dans la rue, que ces équipements soient là."

A ce jour, la Fondation Abbé Pierre, a recensé au moins 700 dispositifs anti-SDF en France.

Un jury d'experts 

Les gagnants des Pics d'Or seront choisis par des universitaires, des acteurs du milieu associatif (La Cloche, la Ligue des droits de l'homme, la FEANTSA et Emmaüs), des délégués du Conseil national des personnes accueillies ou accompagnés et Chris Page. Blanche Gardin et Guillaume Meurice seront présents à la cérémonie pour remettre les prix ce lundi à partir de 20 heures au Théâtre de l'Atelier, place Charles Dullin. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu