Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDÉO - Paris : de jeunes enfants assistent à des tirs de grenades lacrymogènes près de leur école

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Mardi après-midi de jeunes enfants ont été directement témoins d'un affrontement avec tirs de gaz lacrymogène entre des pompiers en grève et des CRS. Les parents ne comprennent pas pourquoi les policiers ont tiré si près d'une école à l'heure de la sortie des classes.

Après l'affrontement entre pompiers et CRS près de l'école
Après l'affrontement entre pompiers et CRS près de l'école - Olivier Ritz

Les parents d'élèves de l'école maternelle et primaire Marsoulan dans le 12e arrondissement de Paris sont encore sous le choc. Mardi après-midi certains parents et leurs enfants, qu'ils venaient d'aller chercher à l'école, ont été directement témoins d'un affrontement avec tirs de grenades  lacrymogènes entre pompiers et CRS.

Il était environ 16h30 quand des pompiers pourchassés par des CRS, se sont retrouvés dans le square juste en face de l'école Marsoulan. 

Cette école accueille 140 enfants en maternelle et 250 enfants en primaire. Alors qu'ils sortent de l'école accompagnés de leurs parents, des CRS tirent des grenades de gaz lacrymogène vers les manifestants, des pompiers qui avaient quitté la manifestation en cours. Les enfants sont aux premières loges. 

Le lendemain de l'affrontement, il reste encore des traces de ce violent face à face.

Olivier Ritz fait partie des parents qui ont assisté à la scène. Il est aussi représentant FCPE des parents de cette école. Il témoigne sur Twitter. Il ne comprend pas que les CRS n'aient pas tenu compte de la proximité d'une école avant de tirer.

Avec d'autres parents, il pense demander des explications à la préfecture de police et à la mairie de Paris.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu