Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Paris : des parents du 18e arrondissement mobilisés contre la cantine scolaire

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Que mangent vraiment nos enfants, à la cantine? Il y a bien sûr les menus affichés devant les écoles, mais le contenu des assiettes inquiète certains parents. A Paris dans le 18ème arrondissement une pétition dénonçant la qualité des repas a déjà recueilli plusieurs milliers de signatures.

Les parents dénoncent les produits transformés et le système de liaison froide - Illustration
Les parents dénoncent les produits transformés et le système de liaison froide - Illustration © Radio France

Paris

"La santé des enfants du 18ème sacrifiée au profit de l'industrie agroalimentaire ?". Certes, c'est une question mais le titre de la pétition lancée par le collectif "Les enfants du 18ème mangent ça" a de quoi inquiéter. Dans ce texte signé par plus de 5000 personnes sur le site change.org les parents d'élèves dénoncent le recours aux produits transformés, les sucres cachés, le sel, les additifs et colorants "qui mettent en danger la santé de nos enfants" assure Anne, membre du collectif.

Une seule cuisine centrale et un prestataire privé

Pour ces parents, cette mauvaise qualité de l'offre est liée au fait que le 18ème arrondissement a choisi un délégataire de service public pour ses cantines. La mairie fait appel à la Sogeres pour préparer, livrer et distribuer les 14000 repas quotidiens.  Tout est cuisiné dans une unique cuisine centrale, en "liaison froide". "Nos enfants mangent des plats cuisinés jusqu’à 3/4 jours à l’avance, refroidis puis réchauffés sur place dans des barquettes en plastique dont la perméabilité à la migration des particules pose encore question" détaille le texte de la pétition.

Les photos prises par les parents dans une école du 18ème arrondissement - Aucun(e)
Les photos prises par les parents dans une école du 18ème arrondissement - Collectif "Les Enfants du 18ème mangent ça"

"La sécurité alimentaire assurée"

Mais pour le maire socialiste du 18ème arrondissement, c'est un mauvais procès. "Le système actuel nous permet de garantir la sécurité alimentaire, d'être en avance sur les normes fixées dans le Plan alimentation durable de Paris, et de respecter le cahier des charges" assure Eric Lejoindre. Un cahier des charges qui prévoit des fromages AOC, des viandes labellisées et 45% de produits issus de l'agriculture biologique.

Le renouvellement de délégation de service public est en cours. Le nouveau prestataire devrait être connu d'ici le mois de septembre.