Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Paris : mise en place de registres pour les travaux de la Gare du Nord

-
Par , France Bleu, France Bleu Paris

Des registres sont mis à disposition de tous depuis ce mercredi matin dans les mairies du 9e, 10e, 18e et 19e arrondissement et à la préfecture d'Île-de-France. Le but est que les usagers et habitants du quartier de la gare du nord s'expriment sur les travaux de la gare qui sont très controversés.

Des registres pour les futurs travaux controversés de la Gare du Nord
Des registres pour les futurs travaux controversés de la Gare du Nord © Maxppp - IP3 PRESS/MAXPPP

Paris, France

Depuis ce mercredi matin et jusqu'au 8 janvier 2020, des registres sont à disposition de tous dans la préfecture d'Île-de-France, dans les mairies du 9e, 10e, 18e, 19e arrondissement de Paris et sur internet. Le but est que les usagers, habitants du quartier, et toutes les personnes intéressées par ces travaux donnent leurs avis sur ce projet très controversé depuis quelques mois. 

50.000 mètres carrés pour 600 millions d'euros

Cette consultation via des registres arrive au moment où le projet a été totalement abandonné par la mairie de Paris. Pourtant, la mairie de la capitale avait adoptée le projet le 9 juillet dernier, projet porté par la SNCF et la branche immobilière de groupe Auchan. 

Un centre commercial qui pose problème

Un centre commercial de 20.000 mètres carrés devait s'implanter dans l'extension initialement prévue. L'adjoint à l'urbanisme de la mairie de Paris juge "un projet pensé d'abord pour les commerçants que pour les usagers". L'extension ne donnera pas plus de place aux 700.000 voyageurs quotidiens puisque chaque mètre carré sera occupé par des bureaux ou des boutiques.

Plusieurs architectes et urbanistes ont signé des tribunes dans le journal "Le Monde" pour dénoncer une transformation peu nécessaire aux usagers, et qui dénaturaliserait un bâtiment vieux de 155 ans, classé monument historique de Paris. 

L'enjeu est aussi d'avoir une gare, la plus fluide possible à l'aube des J.O 2024.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu