Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Paris : en l'absence de touristes étrangers, les Franciliens redécouvrent Montmartre

Par

Les frontières rouvrent tout doucement. Mais pour l'instant Paris ne semble pas en profiter. À Montmartre, chaque année 12 millions de touristes viennent sur la plus célèbre des buttes parisiennes. Mais en ce moment, ce sont surtout les Parisiens et Franciliens qui redécouvrent ce site emblématique.

À Montmartre, les Parisiens et Franciliens sont les premiers touristes. À Montmartre, les Parisiens et Franciliens sont les premiers touristes.
À Montmartre, les Parisiens et Franciliens sont les premiers touristes. © Radio France - Bradley de Souza

Redécouvrir les sites et monuments emblématiques de Paris comme la Tour Eiffel mais aussi Montmartre. Depuis la fin du confinement, les Parisiens et Franciliens sont les premiers touristes de ces lieux. À Montmartre, chaque année 12 millions de touristes viennent sur la plus célèbre des buttes parisienne. Mais en ce moment, même si les frontières rouvrent tout doucement, ce sont surtout les locaux qui viennent visiter ce site.

Publicité
Logo France Bleu

Se réapproprier les sites touristiques

"D'habitude, en terrasse au mois de juin, il y a du monde. Des Asiatiques, des Qataris, des Européens", raconte Chloé à France Bleu Paris. Elle est serveuse dans un restaurant sur la très célèbre place du Tertre. "Maintenant la clientèle a changé. On a les Parisiens qui ressortent dans le quartier. Et sur la place du Tertre, des choses commencent à être mises en place pour attirer les Parisiens mais plus globalement les Français", poursuit-elle.

Les terrasses sur la place du Tertre à Paris sont encore loin d'être remplies. © Radio France - Bradley de Souza

Un peu plus loin, près du sacré cœur, on peut entendre de timides bruits d'appareils photos. "Moi c'est mon village ici, je fais mon petit tour tous les jours", témoigne Jean-Pierre. Il habite dans le quartier depuis 1984, soit 36 ans. "Je discute avec les gens et pour l'instant ce sont surtout des touristes français on va dire. La semaine dernière il n'y avait personne mais là je sens que ça commence à reprendre", observe-t-il.

Romain, lui, qui travaille dans le tourisme pour Parisitour observe "que pour l'instant, la reprise d'activité n'est pas là" mais surtout que les touristes présents "sont bel et bien des gens de la région". D'ailleurs Arthur vient de visiter la basilique il est conquis. "_J'ai vu les peintures, les statu_es". Et sa mère Stéphanie de conclure : "Pour une fois qu'il n'y avait pas de touriste, c'était agréable de visiter la basilique du sacré cœur, il n'y avait pas de monde".

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu