Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Paris : la boutique où les lunettes sont beaucoup moins chères

mardi 30 août 2016 à 15:07 Par Fanny Lechevestrier, France Bleu Paris et France Bleu

C'est l'un des bons plans de la rentrée avec une boutique qui, via le bouche à oreille, connaît un succès grandissant. Il existe à Paris une boutique où l'on peut se payer une paire de lunettes à des tarifs beaucoup moins élevés que la moyenne.

La boutique est prise d'assaut en cette période de rentrée
La boutique est prise d'assaut en cette période de rentrée © Radio France - Isabelle Piroux

Paris, France

Cela pourrait bien être l'un des succès de cette rentrée. Ouverte il y a deux ans, une boutique parisienne de lunettes connaît aujourd'hui, via le bouche-à-oreille, une fréquentation grandissante. Objectif affiché par son fondateur? Permettre à tous de s'acheter une vue avec des lunettes à partir de 10 euros. De quoi remettre en cause le marché de l'optique.

On y vient des quatre coins de l'Ile-de-France

De Montreuil, en Seine-Saint-Denis, de Villiers-sur-Orge, en Essonne, ou même de différentes régions, il y a affluence devant la boutique "Lunettes pour tous", rue de Turbigo, dans le 1er arrondissement de Paris. Il faut dire que le premier prix d'une paire de lunettes est à dix euros, les tarifs seraient jusqu'à quatre fois moins élevés qu'une enseigne classique.

Reportage "Lunettes pour tous" par Isabelle Piroux pour France Bleu

Des prix bas qui s'expliquent en partie par un important débit : la boutique vend en moyenne 250 paires par jour, beaucoup plus qu'un opticien classique, explique le fondateur de l'entreprise Paul Morlet.

Comment expliquer un tel succès? Reportage Isabelle Piroux

Une société qui marche si bien qu'une seconde boutique doit voir le jour à la mi-septembre, à Paris, avant d'étendre sa toile en région.

Le laboratoire d'optique se trouve juste en-dessous de la boutique - Radio France
Le laboratoire d'optique se trouve juste en-dessous de la boutique © Radio France - Isabelle Piroux