Infos

Paris : le circuit du premier Grand Prix de Formule E dévoilé

Par Emilie Defay, France Bleu Paris Région et France Bleu mercredi 13 janvier 2016 à 16:00

- Formula E Opérations

Le 23 avril prochain, Paris accueillera son premier "ePrix", Grand Prix de Formule E, la Formule 1 électrique. Les bolides rouleront autour des Invalides sur un circuit de deux kilomètres.

C'est une course inédite qui aura lieu le dimanche 23 avril à Paris, autour de l'Esplanade des Invalides. Vingt monoplaces électriques s'élanceront à plus de 200 km/h sans faire de bruit ou presque. Paris accueille pour la première fois une manche du championnat de Formule E, la Formule 1 électrique. 

Le tracé, long de 1,93 km, comporte 14 virages - Aucun(e)
Le tracé, long de 1,93 km, comporte 14 virages - Formula E Organisation

Promouvoir la mobilité électrique

Accueillir un "ePrix" à Paris, c'est un moyen fort, selon Anne Hidalgo, de promouvoir la mobilité électrique. "Ce qui se passe autour de la Formule E va nous permettre de donner un bon coup d'accélérateur à la mobilité électrique", assure la Maire de Paris. 

15 000 places en tribune

Anne Hidalgo espère un engouement populaire pour cet événement. Des tribunes avec 15 000 places seront installées autour du circuit. 5000 billets seront distribués gratuitement, à des associations notamment, les autres seront vendus autour de 20 euros.

La première course automobile à Paris depuis la Libération

Cette course automobile est la première organisée dans la capitale depuis 1945 et le Grand Prix Automobile de Paris qui se tenait dans le Bois de Boulogne. "C'est un rêve d'un  demi-siècle qui se réalise pour moi", estime Jean Todt, le patron de la Fédération Internationale de l'Automobile. "Il était essentiel d'avoir un jour une course dans Paris, cela n'a jamais été possible avant".

Les manches du championnat de Formule E ont toutes lieu en ville (notamment Pékin, Buenos Aires, Berlin, Moscou, Londres...) car la voiture électrique est, selon Jean Todt, la motorisation la plus adaptée face aux problèmes de pollution et compte tenu des limites concernant l'autonomie des véhicules. La Formule Electrique est "notre meilleur ambassadeur pour montrer le développement de la technologie", a-t-il conclu.

Partager sur :