Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Paris : le commissariat du 19ème arrondissement fermé au public à cause d'une invasion de puces

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Le syndicat Alliance dénonce ce dimanche une invasion de puces au commissariat du 19ème arrondissement de Paris. Il demande que le bâtiment, fermé jusqu'à nouvel ordre, soit entièrement désinfecté.

Le syndicat Alliance dénonce des "conditions de travail inadmissibles"
Le syndicat Alliance dénonce des "conditions de travail inadmissibles" © Radio France - Raphaël Cann

Paris, France

Le commissariat du 19ème souffre d'une invasion de puces, dénonce le syndicat Alliance dans un communiqué. Certains services, comme celui de l'investigation, ont été délocalisés ce dimanche dans une annexe tandis que l'accueil au public est fermé. Le syndicat demande une désinfection totale du site, ce qui pourrait prendre au moins 48h. 

Une affiche sur la porte du commissariat - Radio France
Une affiche sur la porte du commissariat © Radio France - Raphaël Cann

Emmanuel Cravello, secrétaire national adjoint pour Alliance en Ile-de-France, dénonce "une situation qui s'est envenimée". Selon ce policier, ces insectes sont arrivés il y a 3 semaines. Après plusieurs interventions, les puces ont disparu avant de réapparaître ce vendredi. Le communiqué du syndicat évoque "des conditions de travail inadmissibles."

Certains rentraient avec des puces à la maison, selon Alliance

"Plusieurs collègues ont consulté des médecins après des morsures" , raconte Emmanuel Cravello. "Le problème, c'est que certains fonctionnaires ont ramené cela chez eux et après ce sont les enfants qui sont mordus. Ça ne peut plus durer."

Le syndicat demande la désinfection totale du site au plus vite. "Ça aurait du être fait bien avant", explique-t-il.  "C'est la goutte d'eau qui déborder le vase.

"Un exemple criant des problèmes sanitaires"

"C'est un exemple criant des problèmes sanitaires que rencontrent les forces de l'ordre", poursuit-il. Le syndicat Alliance Police Nationale sera reçu lundi par le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner. L'enjeu de cette rencontre, déjà prévue, est de parler de la santé psycho-sociale des forces de l'ordre.