Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Paris : le parvis de l'Hôtel de Ville évacué, 560 personnes migrantes mises à l'abri

-
Par , France Bleu Paris

Le parvis de l'Hôtel-de-Ville de Paris a été évacué ce vendredi en fin d'après-midi, près de 24 heures après l'installation d'un campement de 560 personnes sans-abri. L'association Utopia 56 indique ces migrants ont été dirigées dans le calme vers des gymnases et le Parc des expos de la Villette.

L'évacuation s'est passée dans le calme selon l'association Utopia 56
L'évacuation s'est passée dans le calme selon l'association Utopia 56 © Radio France - Twitter Utopia 56

Objectif rempli pour Utopia 56 : face à la saturation des capacités d'accueil pour les migrants sans-abri, l'association avait organisé ce jeudi soir une opération de "visibilisation" en installant 250 tentes devant l'Hôtel de Ville de Paris. Près de 24 heures plus tard, vers 17h ce vendredi, l'association apprenait qu'une solution d'hébergement avait été trouvée pour les 560 personnes installées sur ce campement. Plus de 300 étaient des familles ou des mineurs. Les familles ont été dirigées vers trois gymnases, les hommes seuls et les mineurs vers le Parc des expos de la Villette. À 19h30, le parvis avait ainsi été évacué par la police sans incident selon Yann Manzi, un des responsables de l'association.  

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Utopia 56 réclame toutefois des solutions pérennes. "On ne veut plus de campement, on veut des logements", explique Yann Manzi. "Sans solution de long-terme, on sera dans la même situation dans quelques semaines. Déjà ce soir, des personnes sont venues nous trouver pour obtenir un hébergement, après la mise à l'abri de tous ceux qui étaient sur le parvis."

Un campement similaire avait déjà été installé le 1er septembre dernier sur le parvis de l'Hôtel de ville. Environ 200 tentes, de couleur rouge pour la plupart, avaient été dressées jeudi sur le parvis de la mairie de Paris, abritant quelque 300 personnes, dont des enfants.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess