Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Paris : le retour des campements sauvages dans le Nord-Est parisien

lundi 3 décembre 2018 à 6:01 Par Sylvie Charbonnier, France Bleu Paris et France Bleu

Les élus du 19e arrondissement tirent le signal d'alarme : de nouveaux campements sauvages sont apparus, ces dernières semaines dans les quartiers de la porte d'Aubervilliers. Ils réclament davantage de lieux d'hébergement et en appellent une nouvelle fois à l'Etat.

De nouveaux campements sauvages dans le Nord-Est parisien
De nouveaux campements sauvages dans le Nord-Est parisien © Radio France - Sylvie Charbonnier

Paris, France

Les quartiers de la porte d'Aubervilliers, Macdonald/Césaria Evora, sont, une nouvelle fois, confrontés à la présence de campements sauvages, de tentes, de personnes à la rue, dormant sur les trottoirs, et plus seulement des hommes seuls, mais, depuis plusieurs mois, des femmes et de très jeunes enfants. Des familles qui poursuivent, à Paris, leur errance, souvent déboutés du droit d'asile, dans d'autres pays européens. 

Des enfants allongés à même le trottoir

Le maire du 19 e arrondissement, François Dagnaud, tire, une nouvelle fois, la sonnette d'alarme : "des enfants, couchés à même le sol, sur les trottoirs ou les terre-plains ou même en bordure du périphérique, c'est révoltant et insupportable." Les riverains n'en peuvent plus. Ils subissent les débordements, liés à cette situation, les déchets qui s'accumulent, les bagarres qui se multiplient. 

Porte d'Aubervilliers - Radio France
Porte d'Aubervilliers © Radio France - Sylvie Charbonnier

Les élus en appellent à l'Etat

Le Conseil du 19 e arrondissement appelle " à ne pas reproduire les erreurs du passé" et demande que des mesures " à la hauteur de la situation" soient prises en urgence "pour assurer, sans distinction, toutes les mises à l'abri nécessaires". Les élus ont saisi solennellement le Premier Ministre et son ministre en charge de la ville et du logement : " il est impératif de mobiliser partout dans le pays, malgré les réticences de certains élus, les dispositifs d'hébergement suffisants, pour ne plus laisser personne à la rue, quel que soit son parcours."

François Dagnaud, maire du 19 e et Eric Lejoindre, maire du 18e - Radio France
François Dagnaud, maire du 19 e et Eric Lejoindre, maire du 18e © Radio France - Sylvie Charbonnier

Les maires du 18e et du 19e sur place avec France Bleu

Les maires du 18e et du 19e arrondissement, ont accepté d'accompagner les reporters de France Bleu Paris, sur place, ensemble, pour constater la situation. Les deux arrondissements frontaliers sont confrontés aux mêmes problématiques. En bordure du périphérique, côté 18 e arrondissement, des tentes et des abris de fortunes se sont installés. S'y abritent, des ghanéens, des érythréens, des soudanais, que l'on voit, mendier quelques pièces ou de la nourriture, au milieu des voitures. Les deux maires ont engagé des moyens supplémentaires, en personnels et en matériel, pour assurer la propreté des lieux. Cependant, les déchets, les vieux vêtements, les objets abandonnés s'accumulent sur les trottoirs et les terre-plains. Ils réclament au préfet des hébergements en plus grand nombre. 

Porte d'Aubervilliers - Radio France
Porte d'Aubervilliers © Radio France - Sylvie Charbonnier