Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Opérations escargot des forains en Ile-de-France : elles ont provoqué 480 kilomètres de bouchons cumulés

lundi 6 novembre 2017 à 7:32 - Mis à jour le lundi 6 novembre 2017 à 17:49 Par Martine Bréson, France Bleu Paris et France Bleu

Les forains organisent des opérations escargot un peu partout en Ile-de-France et sur le périphérique à Paris depuis 6h lundi matin. Il y a eut 480 kilomètres de bouchons soit 180 kilomètres de plus qu'un lundi habituel. Les forains protestent contre la suppression du marché de Noël à Paris.

Les forains avaient déjà manifesté à Paris place de la Concorde en septembre 2017.
Les forains avaient déjà manifesté à Paris place de la Concorde en septembre 2017. © Maxppp - Bruno Levesque

Paris, Île-de-France, France

Les forains sont en colère. Ils protestent contre la décision de la maire, Anne Hidalgo, de supprimer le marché de Noël qui avait lieu chaque année sur les Champs Elysées. Le contrat avec la mairie de Paris n'a pas été reconduit pour 2017. Ils sont aussi inquiets pour la Foire du Trône. La mairie de Paris souhaite la diminuer de moitié ce qui indigne Marcel Campion, le roi des forains.

A 13h les camions qui perturbaient la circulation sur le périphérique se sont retirés. Pendant près de trois heures, l'opération escargot a provoqué des ralentissements sur le périphérique. Trois voies sur quatre avaient été barrées au niveau de la porte Maillot.

Pour montrer leur mécontentement, les forains avaient décidé de bloquer la capitale. Les premières opérations escargot ont commencé à 6h lundi. Les forains ont perturbé la circulation un peu partout sur le Périphérique et sur des axes qui mènent à la capitale. En fin de journée 480 kilomètres de bouchons cumulés ont été comptabilisés sur les routes d'Ile-de-France. C'est 180 kilomètres de plus qu'un lundi habituel. Si la situation est exceptionnelle, on est quand même loin du record établi le 19 septembre 2017 qui était de 546 kilomètres de bouchons.

Grosses perturbations sur les routes d'Ile-de-France

Les forains ont commencé leur action tôt lundi matin en Ile-de-France. Très vite, les problèmes de circulation sont apparus. Les bouchons se sont multipliés tout au long de la matinée. A 13h, il y avait encore des difficultés dans notre région mais les problèmes étaient moins nombreux qu'à 12h, heure à laquelle la circulation restait très difficile.

Les forains en colère organisent des opérations escargot un peu partout en Ile-de-France lundi. - Aucun(e)
Les forains en colère organisent des opérations escargot un peu partout en Ile-de-France lundi. - DIRIF

A 13h, sur l'A13 vers Paris, à hauteur de Saint-Cloud, 40 camions en bouchon mobile perturbaient le trafic. La circulation a été coupée.

Sur l'A4 vers Paris, à hauteur de Joinville -le-Pont, 60 manifestants se trouvaient sur la chaussée ce qui a créé un fort bouchon en amont. La circulation avait lieu sur la seule voie de gauche. Sur l'A6 vers Paris, à hauteur de Wissous la bande d'Arrêt d'Urgence et la voie de droite sont neutralisées. Il ne reste que les deux deux voies pour circuler.

France Bleu Paris vous aide à circuler avec un flash mobilité toutes les demi-heures.

Les forces de l'ordre sont mobilisées

Les forces de l'ordre sont mobilisées pour tenter de contenir cette mobilisation. Des camions de CRS sont dans Paris place de la Concorde, d'autres se trouvent porte de la Muette pour empêcher les camions d'entrer sur le périphérique. La porte de la Muette a été fermée par la police un peu avant 9h.

"Laissez-nous nos manèges, on est là pour émerveiller les gens", explique Julien Maury, 41 ans, l'un des forains mobilisés porte de la Muette. Originaire de Maisons Alfort, il est issu d'une famille de forains "depuis 5 générations".

Les forains avaient déjà bloqué Paris le 12 septembre 2017. Les Champs Elysées et la place de l'Etoile à Paris, le périphérique, la Francilienne et l'A6 avaient été envahis par des camions de forains. Les forces de l'ordre étaient intervenues