Société

Paris poursuit sa reconquête de la voie ferrée de la Petite Ceinture

Par Martine Bréson, France Bleu Paris Région mercredi 8 avril 2015 à 5:00

Petite Ceinture dans le 15 ème arrondissement partie aménagée (2015)
Petite Ceinture dans le 15 ème arrondissement partie aménagée (2015) © Radio France/Emilie Defay

La mairie de Paris et la SNCF ont présenté mardi un protocole d’accord pour ouvrir plus largement au public la voie ferrée en partie désaffectée de la Petite Ceinture. Dès septembre, un nouveau tronçon sera ouvert au public dans le XIIIème arrondissement.

La Petite Ceinture va être plus largement ouverte au public . La mairie de Paris et la SNCF ont présenté un accord mardi pour que cette ancienne voie ferrée, qui fait le tour de la capitale, soit réaménagée en une sorte de coulée verte. Ce protocole sur l’avenir de la Petite Ceinture sera discuté le 13 avril date du prochain conseil municipal de la ville.

Des activités de loisirs, des espaces verts, des jardins partagés et même des restaurants pourraient apparaître sur le site de la Petite Ceinture. Le protocole prévoit aussi la protection et la valorisation du patrimoine naturel, architectural et paysager de la Petite Ceinture .

Dès cet été, un tronçon situé dans le XIIIème arrondissement au niveau de la gare de Rungis devrait être ouvert au public.

La Petite Ceinture dans le 13ème ( 2015 à aménager) - Radio France
La Petite Ceinture dans le 13ème ( 2015 à aménager) © Radio France

Du côté des associations, la FNAUT (Fédération nationale des associations d'usagers des transports) réagit :

Les élus communistes veulent le retour du train sur la Petite Ceinture

Le groupe communiste a appelé mardi à préserver la vocation ferroviaire de la petite Ceinture. Le président du groupe, Nicolas Bonnet, pense que cette voie ferrée de 32 kilomètres autour de Paris pourrait servir pour le fret .

Dans un communiqué, le groupe estime que "Sacrifier une infrastructure ferroviaire en site propre est un non-sens l'année de l'accueil de la COP 21 à Paris (la conférence sur le climat) et de l'organisation des assises de l'économie circulaire ". Le président du groupe demande "une maintenance de la voie, du ballast, de la plateforme et des traverses " pour avoir la possibilité de revenir en arrière ce que réclame aussi l’Association Sauvegarde Petite Ceinture.

Les élus communistes indiquent qu’ils vont déposer deux vœux au prochain Conseil de Paris pour demander l’organisation d’Assises du fret en Ile-de-France et pour que les aménagements de la Petite Ceinture soient réversibles.

La petite Ceinture est totalement désaffectée depuis 1990

Le trafic marchandise dernière activité de la petite Ceinture a disparu au début des années 1990. Cette ligne de chemin de fer à double voie de 32 kilomètres faisait le tour de Paris. Elle court à l’intérieur des boulevards des Maréchaux soit sur des viaducs, soit au fond de tranchées et parfois dans des tunnels. Ouverte petit à petit entre 1852 et 1869, cette ligne a débord été consacrée exclusivement  au trafic de marchandise avant d’être ouverte au transport de voyageurs. Le métro a signé son arrêt de mort. La ligne est aujourd’hui presque complètement abandonnée , la ligne C du RER passe sur le site d’une partie de la ligne d’Auteuil.

L’accès des piétons à la petite ceinture est totalement interdit, la plupart des accès sont grillagés ou murés ce qui n’empêche pas des promeneurs de s’y retrouver.

Deux parties sont  véritablement ouvertes au public . Il y a un sentier nature dans le XVIème arrondissement entre Auteuil et La Muette et dans le XIIème dans le prolongement du square Charles Péguy. Il y a aussi une promenade dans le XVème arrondissement et des jardins partagés rue de Coulmiers dans le XIVème et rue du Ruisseau dans le XVIIIème. Certaines anciennes gares ont été aménagées pour les préserver et y proposer des activités culturelles et de loisirs.