Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Île-de-France : les Parisiens relèveront haut la main le défi de se passer de Facebook pendant une journée

-
Par , France Bleu Paris

À l'occasion de la journée mondiale sans Facebook ce vendredi 28 février, la plupart des Parisiens confessent : ils peuvent se passer du premier réseau social au monde le temps d'une journée.

À l'occasion de la journée mondiale sans Facebook, la plupart des Parisiens admettent qu'ils peuvent se passer du premier réseau social au monde.
À l'occasion de la journée mondiale sans Facebook, la plupart des Parisiens admettent qu'ils peuvent se passer du premier réseau social au monde. © Maxppp - SASCHA STEINBACH

"Je peux me passer de Facebook une journée. J'y vais uniquement pour suivre l'actualité, rester en contact avec mes amis", témoigne Jules, un homme de 30 ans croisé dans le 15e arrondissement de Paris. Mais le trentenaire ne le sait sans doute pas. Comme lui, l'année dernière un Français sur deux a ouvert Facebook au moins une fois dans la journée.

Un défi facile pour les Parisiens

"Moi je peux me passer de l'application Facebook mais je ne peux pas me passer de l'application Messenger (service de messagerie instantanée, ndlr) parce que j'ai tellement de groupes, j'ai mes amis dessus", sourit Justine. Elle est accompagnée de son copain, Pierre. Et le son de cloche est le même pour le jeune étudiant de 25 ans. "L'application Messenger je ne peux pas m'en passer mais j'avoue que j'y passe pas mal de temps, trois voire quatre heures par jour".

Selon une enquête OpinionWay pour la mutuelle étudiante, près de 4 étudiants sur 10 se sentent incapables de ne pas consulter leurs réseaux sociaux ou de se passer de leur téléphone pendant une journée. "Moi je trouve Facebook dépassé, j'y vais jamais. Je suis plus sur Instagram", raconte Luc croisé près de Beaugrenelle. Les Parisiens peuvent réaliser ce défi facile. "Il faut vivre avec les vraies personnes plutôt que d'aller sur Facebook", souligne Jean-Marc, 40 ans. "Profiter de ses proches, plutôt que d'être tout le temps sur le réseau social" renchérit Ahmed.

En 2019, plus de 40 millions de Français avaient visité le premier réseau social au moins une fois dans le mois. Dans le monde, chaque jour, c'est presque 2,5 milliards de personnes qui se connectent au premier réseau social, soit un quart de la population mondiale. Devant Youtube et Whatsapp (2 milliards) et Instagram (1 milliard)

À écouter : Qui va encore sur Facebook ?

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu