Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Paris : près de 500 personnes pour Existrans et le droit des trans et intersexes

samedi 13 octobre 2018 à 18:44 Par Sylvie Charbonnier, France Bleu Paris

Ils étaient près de 500, samedi après-midi, place de Stalingrad, à Paris, pour les droits des personnes trans et intersexes. C'était la 22 ème édition de la marche contre l'expulsion, la mutilation et la précarisation des transgenres. Une marche qui les a menés jusque devant l'Hôtel de Ville.

Existrans 2018, place de Stalingrad à Paris
Existrans 2018, place de Stalingrad à Paris © Radio France - Sylvie Charbonnier

Paris, France

La place de Stalingrad était pleine d'une foule bigarrée, ce samedi 13 octobre, à Paris.  Près de 500 personnes venues pour la 22 ème édition de la marche organisée par le collectif Existrans, une marche pour défendre les droits des personnes transgenres et intersexes. Le mot d'ordre cette année : "La France expulse, mutile et précarise les personnes trans' et intersexes".  

Le collectif dénonce, en tout premier lieu, les opérations réalisées, chez les jeunes enfants, lorsque les caractéristiques sexuelles ne sont pas déterminées. En juillet dernier, le Conseil d'Etat a estimé qu'il valait mieux attendre que les personnes soient en âge de participer au choix de leur sexe, plutôt que de pratiquer des opérations trop tôt. Le collectif dénonce aussi le recours systématique aux psychiatres, les difficultés de soins et la précarisation. 

La marche Existrans 2018 place de Stalingrad à Paris - Radio France
La marche Existrans 2018 place de Stalingrad à Paris © Radio France - Sylvie Charbonnier