Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

"Être au bras de quelqu'un, c'est sécurisant" : accompagner les seniors parisiens pour lutter contre l'isolement

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Accompagner nos aînés faire une emplette ou chez le médecin : c'est ce que propose le dispositif "Paris en compagnie". Le but : lutter contre l'isolement des seniors. Dans la capitale, 175 000 personnes de plus de 60 ans vivent seules.

Pour leur troisième sortie, Geneviève et Lucas parlent théâtre ce jeudi 18 juillet !
Pour leur troisième sortie, Geneviève et Lucas parlent théâtre ce jeudi 18 juillet ! © Radio France - Jeanne Daucé

Paris, France

Aller chercher son pain, faire un tour au parc ou se rendre à un rendez-vous médical... Ces gestes du quotidien deviennent parfois plus compliqués avec l'âge. Le dispositif "Paris en compagnie", initié par la mairie de Paris, les Petits frères des pauvres et Lulu dans ma rue, propose aux seniors d'être accompagnés dans ces petits déplacements. Dans la capitale, 175 000 personnes de plus de 60 ans vivent seules.

Ce jeudi 18 juillet, nous avons suivi un duo que 70 ans séparent : Geneviève, 89 ans et Lucas, 19 ans. Direction le jardin du Luxembourg (5e arrondissement de Paris), à petits pas. Appuyée sur sa canne, Geneviève étreint le bras de Lucas : "Avant j'étais très rapide... Mais maintenant il faut prendre son temps et accepter qu'on a plus 20 ans !" "Au moins, on prend le temps d'apprécier les choses", la rassure le jeune homme, étudiant en sciences politiques.

Pour la vieille dame, sortir est redevenu un plaisir depuis qu’elle est accompagnée : "_Une canne, c'est bien mais être au bras de quelqu'un c'est plus sécurisant_. Je ne peux plus marcher toute seule : j'ai peur de tomber. Et puis, c'est bon pour le moral : je sais que quelqu'un m'attend, va me prêter son bras !"

Lucas et Geneviève en balade ce jeudi 18 juillet, à Paris. - Radio France
Lucas et Geneviève en balade ce jeudi 18 juillet, à Paris. © Radio France - Jeanne Daucé

Avec les fortes chaleurs qui se profilent, entre passages à l’ombre et sorties à la fraîche, Lucas veille sur sa protégée : "Il me porte même ma bouteille d'eau !", s'exclame Geneviève. 

Leurs discussions tournent autour "de la vie en général, ce qui nous arrive", explique Lucas. Au programme ce jour : le théâtre, l'un des loisirs de Geneviève, mais aussi les incontournables de Paris, où le jeune homme a emménagé il y a quelques mois.

400 bénévoles et seniors dans le dispositif

Quelques 400 bénévoles se sont manifestés auprès de Paris en compagnie pour autant de seniors inscrits. 75  % des accompagnateurs ont moins de 50 ans ; la majorité des seniors ont plus de 75 ans. 

Pour Lucas, c’est normal de tendre à la main à nos aînés comme Geneviève : "Les personnes âgées sont souvent mises à l'écart avec la perte d'autonomie : ça me fait très plaisir de donner un peu de mon temps et de mon énergie pour rendre service aux gens et les rendre heureux."

Le dispositif permet aux seniors de "sortir et continuer à profiter de leur ville, précise Nesma Hatem, de Paris en compagnie. Car les aînés se sentent moins en sécurité seuls dans la rue. Être avec un bénévole les rassure et les réconforte."

Geneviève et Lucas pourraient se retrouver rapidement, lors d'une des prochaines virées de la vieille dame.