Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Paris : rues piétionnisées et places de stationnement supprimées pour laisser place aux terrasses

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Zone orange oblige, en Île-de-France, les bars, cafés et restaurants ne pourront rouvrir que leur terrasse, le 2 juin. La ville de Paris le confirme ce vendredi, elle va les autoriser à s'étendre sur la chaussée et les places de stationnement.

Image d'illustration.
Image d'illustration. © AFP - Samuel Boivin

Ça a été le soulagement quelques secondes : les cafés, bars et restaurants vont pouvoir rouvrir partout en France dès le 2 juin, annonçait Edouard Philippe jeudi. Puis le coup de massue pour les établissements privés d'extérieur… "Mais uniquement les terrasses dans les zones oranges", dont fait partie l'Île-de-France.

Ce vendredi, la mairie de Paris se veut rassurante : "nous allons autoriser les établissements à s'étendre sur la voie publique", confirme lors d'une conférence de presse, Olivia Polski, adjointe à la maire en charge des commerces. Un dispositif va être très vite mis en place, qui permettra aux professionnels de déposer une demande aux services de la ville. Les détails du dispositif (site internet, guichet unique, ou autres) sont en cours de réflexion.

Jusqu'au 30 septembre

Mais d'ores et déjà, annonce la mairie, des rues vont être piétionnisées et des places de stationnement supprimées le temps de l'été, "jusqu'au 30 septembre" pour permettre aux restaurateurs et cafetiers d'installer leurs tables et chaises. Ils devront fermer à 22h ou 22h30 explique l'élue "pour anticiper le temps de désinstallation et éviter les nuisances sonores aux riverains".

Les groupes de commerçants, les maires d'arrondissement également, sont invités à se signaler pour faire des propositions d'aménagement. Très bonne nouvelle, pour finir, pour les commerçants, ces extensions ou création de terrasses sur la voie publique seront gratuites assure la mairie de Paris. De manière générales d’ailleurs, cet été, la taxe d’occupation de la voie publique est suspendue pour les cafetiers, restaurateurs et bars.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess